Salta, un point de départ pour visiter le Nord-Ouest de l’Argentine

 

Voyage en Argentine | | |

Salta, Argentine

Salta est à la fois le nom de la ville et la province. Cette cité est le point de départ que choisissent la plupart des globetrotteurs pour découvrir le Nord Ouest de l’Argentine. Si vous atterrissez à Buenos Aires pour ce séjour sur les terres argentines, il faudra faire plus d’une journée de route pour arriver à Salta. Ici, le paysage est décoré par les champs de canne à sucre, de fruits et de céréales, car le climat est y clément. En été, les températures oscillent autour de 21°C et en hiver autour de 11°C.

Si vous avez programmé de rester quelques jours à Salta pour ce séjour en Argentine, voici ce que vous devez savoir sur cette ville.

Un bref historique sur Salta

Il y a 10 000 ans, ce sont des peuples de chasseurs-cueilleurs nomades de la civilisation andine qui occupaient la région de Salta. A la fin du XVème siècle, on voit l’empire Inca s’y installer, mais leur zone de confort se disloque à l’arrivée des conquistadors.

C’est l’année 1582 qui est attribuée à la création de la ville de Salta par Hernando de Lerma. Elle faisait guise de cité de liaison entre Lima et Buenos Aires. A cette époque, on n’avait pas encore l’actuel Argentine et ce territoire dépendait de la vice-royauté du Pérou avant d’être légué à la vice-royauté du Rio de Plata en 1776. Les peuples indigènes qui occupaient la région ne se sont pas laissé faire par les colons, mais ceux-ci ont réussi à imposer leur autorité avec l’installation de la population d’esclaves africains.

Le passage de ces colons sur les lieux a laissé des traces. Aujourd’hui, on trouve à Salta une place où cette histoire sur la colonisation est très marqué, c’est d’ailleurs une des plus belles places d’Argentine. Ces dernières décennies, cette ville se fait une place dans l’activité touristique du pays.

Salta, Argentine

Une ville avec une culture très vivante

Comme pour les autres villes du Nord-Ouest de l’Argentine, Salta affiche une terre folklore, un mix entre les influences des indiens et des gauchos. Si vous passez dans les penas, lieux à ambiance conviviale, ne soyez pas étonnés au cas où les locaux vous invitent à danser, à chanter et à jouer. Vous remarquerez que la cité présente une culture très vivante, loin de ce qu’on peut imaginer lorsqu’on pense à son passé.

Les passionnés de danse et de musique apprécieront sûrement ces quelques jours à Salta, car ils pourront découvrir de nouveaux styles dont on ne connaît pas vraiment les origines, mais qui semblent amuser petits et grands. Cette fameuse danse où les hommes forment une ligne face à celles des femmes et où ils synchronisent leurs mouvements sans se toucher, appelée la chacarera, est très jouée dans les penas. Il y a également la zamba, le gato, le carnavalito et le bailecito.

Découvrez aussi :

Salta, Argentine

Les musées et les monuments à visiter à Salta

Pour ces vacances à Salta, intégrez dans votre planning la visite du musée d’archéologie de haute montagne. Il a été construit en 2005 pour conserver les momies des trois enfants incas découverts dans le volcan Llullaillaco en 1999. La visite des lieux vous permettra de découvrir l’histoire de ces petits êtres qui ont été enterrés vivants et dont les corps ont été très bien conservés. Si vous êtes un passionné de l’art, rendez-vous au musée des Beaux Arts qui a pris résidence dans un beau bâtiment du XVIIIème siècle. Y sont fièrement exposées des œuvres coloniales et contemporaines. Toujours dans la liste des muséums à visiter dans cette cité, il y a le Museo de Arte Etnico Americano Pajcha. On y conserve des œuvres et des objets venant de différentes sociétés primitives d’Amérique. Le Musée historique du Nord et le Musée colonial se trouvent à la maison Cabildo qui en lui-même est un monument historique national.

Après les musées, vous pouvez passer aux édifices religieux comme la Cathédrale qui se trouve sur la place 9 de Julio. On y trouve un panthéon avec les restes du Général Güemes qui est un héros de l’indépendance du pays. Faites également un tour à l’église San Francisco qui est la plus imposante de Salta avec son campanile de 53 mètres. En fin de journée, vous pourrez aussi aller au Couvent de San Bernardo. Il ne se visite pas, mais vous pourrez tout de même admirer la magnifique porte baroque fabriquée dans du caroubier par les Indiens.

Salta, Argentine

Se rendre à Salta

Si vous atterrissez sur les terres argentines en avion à la capitale, il est préférable de trouver un vol local qui vous mènera à l’aéroport de Salta. Cette dernière se trouve à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de la ville. Cette option vous fera économiser du temps au lieu de parcourir les 1500 kilomètres qui séparent Salta de Buenos Aires. Pour les aventuriers, il est toujours possible de prendre le bus pour s’y rendre. Depuis Buenos Aires, il faut compter au moins 20 heures pour le trajet.

Visitez aussi :

Où dormir à Salta ?

On peut parfois se dire que la beauté de la ville et les surprises qui nous attendent sur place peuvent vous faire oublier qu’on va séjourner dans un hôtel qui n’a pas une très bonne réputation. Pour ce séjour à Salta, vous n’avez pas à vous inquiéter, car cette ville abrite de nombreux établissements hôteliers. Il y en a pour toutes les exigences et pour tous les budgets. Si vous n’arriviez pas à trouver un hôtel qui correspond à vos attentes, vous pouvez élargir votre champ de recherche en dehors de la cité.

Salta, Argentine

Profiter pour découvrir les environs

Pour ce séjour, ne vous limitez pas uniquement à la ville de Salta. Ses environs vous réservent également de belles surprises. Avec une agence touristique locale, programmez une exploration des Valles Calchaquies par la Route 40 jusqu’à Cafayate. Ces moments vont vous permettre d’apprécier la beauté des paysages entre les plantations de tabac et  le décor semi-aride avec les cactus chandeliers. Pour les passionnés de la gastronomie, essayez de trouver du temps pour faire la Route des Vins.

 

Tags: , ,

Category: Voyage en Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *