Douglas DC-3 : la carcasse retrouvée 54 ans plus tard

Publié le: 13-02-2015

Chili | Actualité |

(Mis à jour le: 09/10/2018)
Evaluer cet article

Le 3 avril 1961, l’équipe de football Green Cross de Chili rentrait chez eux à bord d’un Douglas DC-3. L’équipe n’était pas au complet, mais huit joueurs se trouvaient à bord du petit avion avec 24 autres passagers qui volait alors en direction du Chili. Alors que l’avion volait au-dessus de la Cordillère des Andes, ce dernier disparut brusquement des radars pour aller se crasher quelque part dans la Cordillère des Andes. Malgré les recherches, l’avion restât introuvable jusqu’à aujourd’hui.

Le Douglas DC-3 avalé par la Cordillère des Andes

La Cordillère des Andes est le massif montagneux le plus grand d’Amérique du Sud. De nombreux avions y ont échoués, mais seul le Douglas DC-3 reste introuvable. Après l’accident, un enterrement symbolique a été organisé avec des cercueils contenant des cendres. Cet enterrement a permis aux proches des 32 victimes à faire leur deuil même si au plus profond d’eux-mêmes, un espoir subsistait. Espoir qui a toutefois été balayé par les années et jusqu’alors, la disparition de cet avion est restée un grand mystère.

Douglas DC 3 la carcasse retrouvee 54 ans plus tard

La carcasse du Douglas DC-3 retrouvé

L’accident s’est déroulé il y a maintenant 54 ans, mais ce n’est qu’aujourd’hui que la carcasse du Douglas DC-3 qui avait à son bord 32 personnes dont huit joueurs de Green Cross, a été retrouvée. C’est à environ 3 200 mètres d’altitude et à environ 300 kilomètres au sud de Santiago qu’elle a été découverte. Cet emplacement prouve que les recherches autrefois menées ne se trouvaient pas du tout à l’endroit supposé. Depuis que la carcasse a été retrouvée, les images de cette étonnante découverte passent en boucle à la télévision.

10 ans plus tard, la Cordillère avale un autre avion

10 ans après ce crash mystérieux, en 1972, un autre crash a eu lieu au-dessus de la Cordillère des Andes. L’avion militaire, le vol 571 avait à son bord une soixantaine de personnes dont une équipe de rugby. Le crash a été entraîné par une collision avec un pic de montagne. L’accident a toutefois laissé 16 survivants qui ont dû lutter contre le froid et la famine durant les quelques jours de leur mésaventure. Le groupe des survivants ont déclaré à cette époque qu’ils ont dû se nourrir de la chair des 29 personnes décédées dans le crash pour survivre.

Tags:

Category: Chili, Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *