La stevia, attire l’attention des agriculteurs français

Publié le: 02-05-2012

Actualité

(Mis à jour le: 12/06/2014)
Evaluer cet article

La stevia, une plante sud américaine qui stimule la curiosité des agriculteurs français

La stevia est une substance naturelle qui pourrait remplacer le sucre et l’édulcorant aspartame dans les aliments.

La stevia est en fait une plante qui nait en Amérique du Sud, et particulièrement au Brésil. Les feuilles de cette plante ont un pouvoir sucrant qui peut dépasser le sucre de 100 à 300 sans calories !

La  Chine est l’un des pays qui a interdit l’utilisation des édulcorant artificiel, a développé actuellement un système d’extraction de la molécule appelée rébaudioside A où on peut trouver la stevia. L’usage de la stevia a commencé à se répandre dans plusieurs régions de l’Asie et de l’Amérique du Sud.

La stevia est utilisé généralement dans les produits alimentaires, mais des études ont montré d’autres avantages particulièrement en médecine et en cosmétique.

La culture de la stevia

La culture de la stevia

Ce qui est merveilleux avec la stevia c’est le peu de soin que nécessite
la plante, un pied de stevia peut espérer vivre sous nos latitudes
jusqu’à quatre ans.


Philippe Boutié
, cet ancien responsable dans l’agroalimentaire et
connaisseur du monde agricole, a décidé de planter la stevia dans le
département en espérant créer une filière économiquement fiable. En
2011, il a mis en place, via le centre de recherche Invenio, deux
parcelles expérimentales de stevia.

Les températures très basse de l’hiver ont affecté les plantes,
certaines ont gelé, et d’autres ont repris. Il a décidé de refaire
l’expérience, cette fois entouré de la Chambre d’agriculture et d’une
quinzaine de producteurs comme Patrick Jayant, un agriculteur à
Lacaussade.

Selon M. Jayant « la stevia, ce n’est pas nouveau ». Il a insisté sur le
fait que le but de cette expérience est de trouver une manière de créer
du bio à travers la stevia, « c’est l’axe fort du projet. L’objectif
n’est pas de produire à grande échelle, comme cela se fait en Amérique
du Sud. Le bio est un marché qu’il ne faut pas ignorer. Il permet de
dégager une valeur ajoutée qu’il n’y a pas dans le classique. C’est un
marché de niche»
a-t-il affirmé.

Category: Actualité

Comments (2)

  1. Olivier dit :

    Un remplaçant du sucre sans calories?! c’est surprenant!!
    Est ce qu’on l’utilise sur les aliments en France??

  2. Carlo dit :

    voyage Amérique du sud
    Je ne savais pas que la Stevia possédait tant de bénéfices. Pour mon prochain voyage en Amérique du Sud j’en profiterai pour en consommer plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *