Machu Picchu la cité Inca

Voyage au Pérou | | |

Machu Picchu la cité Inca

Machu Picchu est une cité antique de l’Inca au Pérou, situé à 2438 mètres d’altitudes entre les monts Machu Picchu signifiant en Quechua le «vieux montagne »et Huayna Picchu signifiant « jeune montagne » sur le versant oriental des Andes centrales. Autour de la cité coule la  Vilcanota Urubamba.

 

Sur 530 mètres de longueur, 200 mètres de large, s’étend les 172 fondations qui font désormais partie d’un territoire Sistema Nacional De Areas Naturales Protegidas appelé « Sanctuaire historique de Machu Picchu ». Depuis 1983, la cité est dans la liste du Patrimoine mondiale de l’Unesco, et en 2007 elle est l’une des septs merveilles du monde.

 

Le Machu Picchu au Pérou

machu picchu

 

 

La découverte de Machu Picchu

Pendant des siècles, la ville sacrée demeure oublié. C’est l’archéologue Américain Hiram Bingham qui la découvre le 24 juillet 1911.
Après avoir trouver des informations secrètes dans un document de l’Inca Libre de Manco Capac II, Bingham se retrouve en juillet 1911, dans les profondeurs des Andes. Aidé par l’aubergiste et un représentant du gouvernement péruvien, il traverse la rivière de Vilcanota par un pont de bois et grimpe les 600 mètres de la falaise.
L’explorateur continue enfin son chemin guidé par un garçon de 10 ans de la région. Ils montent les terrasses de l’Inca et là s’élèvent les fondations de Machu Picchu. La cité étant couverte par des végétations tropicales, elle est restée intacte. « Je m’étais soudainement arrêté devant les murs de ruines qui étaient du plus beau style de la construction Inca…..J’ai vu les temples, les demeures royales, une grande place… C’était comme un rêve. «  affirme Hiram Bingham.

 

Cependant, une controverse s’est développée au Pérou pour savoir à qui attribuer réellement la découverte du Machu Picchu. Selon l’historienne péruvienne Mariana Mould de Pease, ce serait un habitant de la région de Cuzco, Agustín Lizárraga, qui aurait découvert le premier le Cité Perdue des Incas le 14 juillet 1902.

Cette affirmation aurait d’ailleurs était reconnue par Hiram Bingham lui-même selon la biographie écrite par son fils Alfred M. Bingham et intitulée « Portrait d’un explorateur ». Hiram Bingham aurait découvert une note dans le carnet de son père qui faisait mention d’un certain Agustín Lizárraga vivant dans le village de San Miguel et qui aurait découvert le Machu Picchu. A cela s’ajoute une inscription sur le Temple des Trois Fenêtres de la citadelle : « Lizárraga 14 de julio de 1902 ». Quelques années après sa découverte, Agustín Lizárraga voulut refaire le voyage jusqu’au Machu Picchu mais les pluies torrentielles auraient emporté son corps quand il traversait l’Urubamba.

Le machu Picchu au Pérou

 

position-machu-picchu-perou

 

 

La ville Machu Picchu, est l’une des joyaux de l’architecture de la civilisation Inca ! La maison Inca est construite par un appareillage de pierres particulièrement soigné.

Machu Picchu, l’histoire

Machu Picchu a dû être fondée  sous le règne du grand Inca Pachacutec, aux alentours de 1440. Aucune description de la cité avent le 15ème siècle n’a été trouvé.

Entourée par des régions intensément peuplées, la ville est devenu l’une des zones les plus importantes en production agricole, des complexes agricoles y ont été implantés et des centres administratifs entre Patallacta et Quente. Les Incas ont aussi formé des chemins qui arrivait
jusqu’à la cité pour faciliter la communication avec la région.

La ville est distinguée par ses grands bâtiments et ses temples qui n’existaient pas dans le voisinage.

Machu Picchu

machu picchu

Après la mort de Pachacutec, la ville commence à perdre son importance.

L’arrivée des espagnols en 1534, et la guerre civile Inca ont été, certainement, les raisons de chute des activités en Machu Picchu. Les paysans de la région, étant des esclaves venus par force pour y travailler préférait la chute de l’Inca pour retrouver leurs terres natales. Même les nobles de Machu Picchu ont dû abandonner la ville en 1536, on parle d’une dépopulation de ces régions en cette époque.

Les espagnols et Machu Picchu

La cité devint alors sous le pouvoir des espagnoles avec Francisco Pizarro. Ceux derniers ne donnent aucune importance à la ville, c’est comme si elle n’a jamais été découverte par eux.Il y a des écritures qui parlent que l’Inca Titu Cusi Yupanqui demanda aux frères Augustins de venir évangéliser  Piocho vers l’année 1570.
N’ayant jamais trouvé un lieu qui se nomme ainsi, la cité Machu picchu demeure oubliée.Ceci dit, Baltasar de Ocampo , un soldat espagnol, parlait à la fin du 16ème siècle d’une cité au sommet d’un montagne.Le fameux Eldorado que les espagnols cherchèrent durant des siècles serait-il bien la cite Machu Picchu ??? Possible !
En 1821, après la création de la république du Pérou, elle devient éloignée des nouvelles routes du Pérou, ni église ni cité n’ont été construit dans la région, la cité est pratiquement ignorée.Il y’avait plusieurs indices qui montrent l’existence de la cité et des ruines. En fait, en 1865, Antonio Raimondi, un naturaliste italien passa près des ruines mais sans pouvoir voir les lieux. Et c’était l’Américain Harry Singer qui indiqua en 1870, sur une carte ce qu’il
appela le Huaca de l’Inca. L’Allemand Herman Gohring, mentionna le site sur sa carte en 1874, ainsi que le Français Charles Wiener qui a affirmé en 1880 l’existence de ruines à cette région.

Le site de Machu Picchu

Le site de Machu Picchu

On se demandera certainement comment la population andine ne s’est jamais aperçu de la cité… En fait,quand Hiram Bingham arriva à cet endroit, y’avait des paysans indiens qui y vivaient. Ils lui confièrent que c’était l’endroit idéal pour ne pas payer d’impôts et d’éviter le service militaire.

Selon les estimations, près de 1200 habitants auraient pu vivre à Machu Picchu. On y observe 200 types de constructions distinctes. La cité est composée de trois aires : l’ensemble militaire, l’aire religieuse et la zone résidentielle qui est concentrée dans un carré.

Les temples se situent au sein de l’aire religieuse, composée du sarcophage royal, de maisons des prêtres et de l’Intihuatana. C’est la partie réservée à l’Inca et sa famille. L’Intihuatana se trouve plus en hauteur dans cette aire. On y remarque une place aux propriétés acoustiques parfaites où il semblerait que l’Inca ou un prêtre devait s’adresser aux habitants de la ville.

Climat du Machu Picchu

La zone où se situe Machu Picchu est caractérisée par des précipitations abondantes, qui laissent place à de belles éclaircies, les jours sont marqués par la chaleur et l’humidité et les nuits sont fraiches, avec une température entre 12° et 24°.

Le terrain du Machu Picchu

Plusieurs recherches et fouilles archéologiques qui ont été réalisées après la découverte du site par Bingham ont montré que le terrain sur lequel la cité a été fondée fut remblayé d’abord avec un matériau qui n’appartient pas à la région. En fait le sol su terrain du Machu Picchu était formé par un socle de granit, et est par la suite très pauvre en terre fertile.

Visite de la cité perdue Machu Picchu

Le machu picchu en video

Selon les archéologues la cité est constituée de deux zones importantes.

 

La zone urbaine

Machu Picchu est constitué de 3 espaces différentes ; les édifices religieux, un ensemble militaire et la zone des habitations où on
distingue les maisons des notables en pierre et les maisons des paysans.

Les quartiers sont séparés par l’esplanade centrale. Les études qui ont été faite sur la cité estime que plus de 1200 personnes pouvaient y vivre.

Carte de Machu Picchu

carte machu picchu

Dans la zone religieuse, on trouve les temples, les maisons des prêtres, le sarcophage royal et l’Intihuatana ou la Pierre du Soleil. Juste à
côté, il y a une grande place où, apparemment, l’Inca pouvait parler aux gens ou même pour les grandes fêtes. La zone réservée à la famille
royale est à côté de cet espace.
Sur la droite se situe la zone habitée ou résidentielle, et sur une colline rocheuse se dressent les édifices de la zone militaire.

 

 

La zone agricole

Cette zone est formée par les terrasses de culture qui apparaissent comme de grands escaliers sur la montagne. Elles sont formées par un mur
de pierre et des couches de matériaux divers (grandes pierres, pierres plus petites, fragments de roches, argile et terre de culture) qui facilite le drainage en évitant que l’eau puisse miner la structure. Des terrasses de largeur un peu moins que les autres se trouvent dans la partie basse, autour de la cité. Ce sont des murs de soutien.

Ces champs agricoles pouvait nourrir jusqu’à 10000 personnes. Des constructions, qui servaient de magasins, se trouvent sur l’est de la route qu reliait Inca et Machu Picchu.

La végétation y est plutôt subtropicale et luxuriante. Cet endroit marie parfaitement la cité des Incas et la nature et représente un endroit unique en son genre.

 

Le machu Picchu

machu_picchu

Comment se rendre au Machu Picchu

Il y a un train local qui permet aux habitants de la région de se rendre sur la cité Incas, mais les étrangers ne sont autorisés à l’utiliser. Il y a des trains de touristes pour les étrangers visiteurs de la cité.
Tous les trains de touristes font leur départ de Poroy et Ollantaytambo. De Poroy, il y a un Vistadome par jour ainsi que le Hiram Bingha. Pour le départ d’Ollantaytambo il y a entre 10 et 15 trains par jour, tout au long de la journée.
Il n’y a pas de train de Cuzco, il faut prendre un bus ou bien un taxi pour se rendre soit à Poroy ou Ollantaytambo.
Il existe notamment trois  3 types de train:
•    Le backpacker, et c’est le moins cher. Les prix varient en fait selon les horaires du départ.
•    Le vistadome, c’est un très confortable train qui permet une vision panoramique grâce à son toit transparent.
•    le Hiram Bingham, un vrai train de luxe, avec des prix de tickets qui dépassent les 600 dollars américain pour un tel voyage.

Le chemin de fer s’arrête au village Aguas Callientes et de là, il y a un bus pour arriver à la cité du Machu Picchu.
Plusieurs chemins de randonnée amènent à la ville sacrée de Machu Picchu, le plus connu est le chemin de l’Inca, l’ancien chemin conçu par les Inca au 15ème siècle.
Les voyageurs les plus aventureux empruntent le chemin de l’Inca, un parcours de deux à neuf jours de randonnée à travers les montagnes.
La plupart du temps, les randonneurs mettent entre deux et quatre jours pour sillonner les régions montagneuses. En revanche, il faut être en bonne santé pour pouvoir effectuer ce trajet qui travers un col situé à 4 300 m, arpentant la neige et redescendant en direction de la forêt tropicale. Au cours de la randonnée, les touristes auront l’occasion de découvrir de nombreuses ruines de la cité des Incas.

 

 

Tags: , ,

Category: Voyage au Pérou

Comments (12)

  1. admin dit :

    absolument incroyable le machu picchu
    à savoir qu’ils ont construit cela sans la roue

  2. grand voyageur dit :

    Moi j’y étais l’an dernier..une fois sur le site j’étais émerveillé!

  3. Nathalie dit :

    Machu Picchu mérite bien sa réputation et plus encore…à savoir qu’une aussi belle cité qui fut construite à cette époque lointaine jouit d’une architecture éblouissante.
    J’ai fais un séjour au Pérou pendant 10 jours mais j’ai pas eu le temps d’aller voir le lac Titicaca…j’espère que j’aurais une chance d’y aller
    lac titicaca ([url]http://www.ameriquedusud.org/perou/tourisme-voyage-perou/le-lac-titicaca-un-lac-daltitude-entre-le-perou-et-la-bolivie.html[/url])

  4. josé dit :

    le machu picchu
    c’est la deuxième fois que j’y vais en 5 ans, les guides se sont professionnalisés je trouve il y a plus d’infos et des infos dans plusieurs langues aussi, ce qui n’était pas forcément le cas autrefois

    le prix par contre n’a pas baissé, mais ça faut bien qu’ils vivent aussi
    dans les choses à voir je le mettrai en 1° position
    en 2 Salvador de Bahia ([url]http://www.bahia-salvador.com/[/url])

  5. Paulette dit :

    le machu picchu
    oui c’est bien mais j’ai été décu par l’avidité des guides ou des gens qui vivent à proximité et qui vivent du tourisme
    je les trouve un peu agressif et surtout attiré par l’appat du gain
    à part cela le site du machu picchu est vraiment exceptionnel

  6. Jacqueline dit :

    Machu picchu
    Incroyable cette ville, pas d’outils ou des outils rudimentaires
    comment ont ils fait ?

  7. Eulalie dit :

    machu Picchu
    @jacqueline

    ils ont fait avec les mains et avec quelque chose qui nous manque maintenant, la patience

    c’est magnifique le machu picchu, je l’ai visité en 2005, par contre y accéder c’est du sport, il ne m’avait pas tout dit à l’agence de voyage, mais j’ai adoré
    et quels photos j’ai faite, il ne faut pas qu’il y est de brumes aussi

  8. Mario dit :

    les incas
    Il faut au moins voir une fois dans sa vie le machu picchu

    il se mérite, il est haut perché en altitude
    on est pas loin du trekking quand meme

    c’est magnifique comme lieu

    attardez vous sur la jointure des pierres dans les murs , incroyable il n’y a pas d’espace

  9. Paulinho dit :

    Machu picchu
    découvert le machu picchu pour la première fois en 2004

    magnifique cité perdu dans les nuages, le machu picchu est vraiment maintenant difficile à atteindre, c’est du aux quotas imposé par les autorités pour préserver le site

    et c’est tres bien.
    le voir en photo et le voir en vrai, rien à voir, c’est un lieu hors du temps en fait

  10. Juliette dit :

    cité splendide
    Elle est vraiment splendide cette cité historique des Incas…Une fois sur place on ne peut s’empêcher de remarqué l’élégance et la finesse des constructions, incroyable!

  11. Marie dit :

    Je me suis allé au Machu Picchu lors de mon voyage au Pérou…il faut prendre le train pour y arriver, les paysages et les régions que le train traverse sont déjà bouleversants, et une fois sur place, on se sent emporté vers un autre monde!!

    C’est très beau!

  12. Paul dit :

    Le machu Picchu
    lors que j’ai pour la première fois découvert et visité le Machu Picchu
    c’était dans les années 70 et il n’y avait pas autant de monde que maintenant
    deja l’amérique du sud paraissait tellement loin pour nous français
    il y avait aussi la dictature
    c’est tellement plus calme serein maintenant
    le machu picchu est à voir une fois dans sa vie

    essayez de faire le trecking pour y aller c bcp mieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *