Les meilleures choses à faire à Tulum, au Mexique

Publié le: 28-10-2019

Voyage au Mexique

(Mis à jour le: 26/10/2019)
Les meilleures choses à faire à Tulum, au Mexique
4 (80%) 4 vote[s]

Que faire à Tulum, Mexique

Quand on projette de partir au Mexique, la plupart des voyageurs veulent déposer leurs bagages à Playa del Carmen ou encore à Cancun. Moi, c’est vers Tulum que j’ai dirigé mes pas et je pense que c’est la meilleure option pour ceux qui veulent suivre mes pas. Parmi les activités que je recommande fortement, voici ma petite liste coup de cœur.

Les fameuses ruines de Tulum

Tulum a abrité de nombreuses cités mayas dont il ne reste, malheureusement plus, que des ruines. Celles de Tulum sont les plus proches du centre-ville puisqu’elles se situent à l’extrémité nord de la plage.

D’après quelques inscriptions retrouvées sur le site, elle a été fondée en 564. Toutefois, les vestiges que l’on peut y voir aujourd’hui datent d’après 1200. Son emplacement indique que la cité était destinée au Dieu plongeur, mais ce n’est pas la seule raison qui a poussé ce choix stratégique. On raconte, effectivement, que la ville abritait un port de pêche qui lui permettait de faire du commerce avec les cités alentours.

Au cours du 15e siècle, les Mayas y vécurent encore avant de l’abandonner définitivement. Pendant de nombreuses années, des villageois venaient encore dans l’ancienne cité Maya pour y faire des offrandes. Toutefois, à cause de l’essor touristique, ils ont fini par délaisser cette tradition.

Si vous n’avez jamais mis les pieds au Mexique et que vous souhaitez faire de ce voyage un souvenir mémorable, retrouvez quelques idées de séjours à Tulum par Voyage Privé. Cela vous permettra d’avoir un itinéraire de visite complet et de ne pas manquer les plus importants monuments de la ville. Pensez à demander une visite nocturne des ruines de Tulum pour un effet encore plus magique.

Les ruines de Tulum

La magnifique plage de Tulum

Si vous avez déjà vu la plage de Cancun, vous y ajoutez quelques notes de bleu turquoise, du sable fin et blanc et vous enlevez les touristes qui couvrent quasiment toute la plage et vous obtenez la plage de Tulum. Oui, cette dernière est encore plus sublime que celle de Cancun pour diverses raisons.

Même si la région est appréciée des touristes, ses 5 km de sable blanc ne sont jamais noir de monde. Vous trouverez toujours un petit coin isolé pour bronzer calmement ou lire sans être dérangé par les autres baigneurs. Elle offre un calme serein idéal pour se ressourcer. D’ailleurs, si vous le souhaitez, vous pouvez vous offrir une petite séance de yoga en bord de mer pour une décompression totale.

On peut également parler de la couleur bleue turquoise et limpide de ses eaux qui n’invitent qu’à une baignade. Les eaux de Tulum restent chaudes presque à longueur d’années, surtout si vous vous dirigez vers la plage de Xpu-Ha, située un peu plus au nord.

Plus d’infos sur l’office du tourisme de Tulum

La plage de Tulum

Les « cenotes »

Tulum abrite de nombreux « cenotes ». Il s’agit de piscines naturelles situées, pour la plupart dans des grottes. En ces lieux, la quiétude est réellement au rendez-vous. Il est parfois possible de n’avoir un cenote que pour soi-même, quand l’affluence touristique n’est pas encore à son comble. Vous pourrez alors nager tranquillement, admirer les poissons que l’on peut voir depuis la surface sans même avoir à plonger tant l’eau est limpide.

Parmi les cenotes les plus appréciés de la ville, on a le Gran Cenote qui se situe à environ 4 km du centre-ville. Je suis tombé par hasard sur elle en me rendant vers les ruines de Coba. Lors de cette première visite inattendue, j’ai dû partager les lieux avec d’autres touristes, mais à la seconde visite qui est tombée un jour de pluie, le lieu était désert. Apparemment, les touristes n’aiment pas s’aventurer par temps couvert et pourtant, cela permet de faire quelques autres belles découvertes.

Pour en revenir au Cenote, un terme qui vient du mot maya « Dzonot » et qui signifie « bien sacré », ce sont des puits naturels façonnés par l’effondrement des terrains calcaires qui se situent aux alentours. Quand les terres s’affaissent, l’eau souterraine est mise en valeur et donne d’agréables bassins souterrains. Attention, si dans certains cenotes, l’eau est peu profonde et limpide, dans d’autres, elle est plus profonde. En général, elle permet alors de faire de la plongée sous-marine, mais mieux vaut demander aux locaux si la baignade y est autorisée ou non avant d’y plonger.

Pour le Gran Cenote, les baignades sont autorisées et vous pouvez même y faire d’autres activités comme admirer les chauves-souris.

La réserve naturelle de Sian Ka’an

La réserve naturelle de Sian Ka’an

Classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, cette réserve permet de découvrir de nombreux vestiges archéologiques dont certains sont encore en cours de restauration. La région abrite toujours des descendants Mayas et ce, depuis plus de 600 ans. Partir à la rencontre de cette communauté vous permettra de connaître certaines de leurs traditions.

La réserve est un véritable havre de paix qui abrite nombre d’espèces endémiques et de grands arbres. Les excursions sont nombreuses, mais n’oubliez pas la balade en bateau qui donne une autre facette du lieu.

Category: Voyage au Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *