Xochimilco : A la découverte de Xochimilco au Mexique

Voyage au Mexique | Mexique

Pas encore de vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 2018-05-01)

Voyage au Mexique : à la découverte de Xochimilco

Si vous passez par le sud de Mexico City, ne manquez pas un petit détour par la région marécageuse de Xochimilco, connue pour abriter de surprenantes poupées « fantômes » ! Cette île abandonnée va probablement vous faire vivre des frayeurs et l’ambiance y est bien lourde.

A votre arrivée dans cet endroit macabre, vous pourriez ressentir un certain malaise à la vue de ces poupées qui ont habité les cauchemars de votre enfance. Quoiqu’il en soit, c’est une attraction touristique hors du commun qui, bien qu’effrayante, rassemble chaque année des milliers de visiteurs à la recherche d’expérience unique. Pour ceux qui ont de la phobie, cet endroit est aussi connu sous le nom de l’île des poupées ou « Isla de la munecas ».

La légende

Dans les années 50, un dénommé Don Julian Santana Barrera quitta sa famille pour vivre seul dans cette île abandonnée. Selon lui, une petite fille décédée à la suite d’une noyade dans le canal bordant l’île a commencé à hanter cet endroit plusieurs années avant qu’il n’y débarque. Pour apaiser le fantôme de cette fillette et éloigner le mauvais sort, il va avoir une idée peu commune : rassembler un bon nombre de poupées abandonnées ici et là et les accrocher aux plantes, arbres, ou murs sur l’île et ses environs.

Don Julian ne se lassa pas de collecter les poupées en faisant le tour des décharges et auprès des habitants des environs de l’île qui leur échangeaient leurs poupées contres des légumes cultivées sur l’île même.

Les années passèrent et les variations climatiques ont fait que ces poupées se sont peu à peu décomposées, changeant d’apparence au point de devenir « effrayantes », surtout qu’elles se sont encrassées et qu’elles s’étaient couvertes de toiles d’araignées.

Découverte de Xochimilco

xochimilco

Dans les années 90, le public découvrit l’île à l’occasion d’un programme écologique dont l’objectif était le nettoyage des canaux de Xochimilco. On y accédait à l’aide de « trajineras » (gondoles locales) et  l’ « isla de la munecas » ne tarda pas à devenir une attraction touristique à part entière qui rassemble des aventuriers ayant envie de sortir des sentiers battus.

Un guide touristique a indiqué que parfois, une cinquantaine de visiteurs arrivaient sur l’île le même jour. En moyenne, l’endroit accueille 20 touristes ou aventuriers en période haute saison. Sur l’île, vous pourrez ressentir la présence des âmes destinées à hanter les lieux toute la vie. Cette œuvre de Don Julian peut largement être considérée comme artistique et surréaliste. Au moment de quitter l’île, un sentiment d’euphorie et de plaisir d’avoir découvert ce lieu unique va vous envahir.

Pour s’y rendre, ce n’est pas évident étant donné que l’île se trouve assez enclavée, à environ 20km du sud de Mexico. Vous n’avez qu’une seule option : prendre une trajinera. Le trajet durera près de deux heures et il faudra donc prévoir d’ passer une journée entière, l’idéal étant de programmer un pique-nique.  N’oubliez pas la crème solaire et pourquoi pas… un DVD de SOS fantôme !

Category: Voyage au Mexique, Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *