Tout savoir sur le délicieux biscuit alfajor

 

Gastronomie sud américaine | Cuisine Amérique du Sud | |

Tout savoir sur le délicieux biscuit alfajor
Evaluer cet article

Vous avez entendu parler de l’alfajor ? Mais vous ne savez pas grand-chose sur ce biscuit ? Il est impossible de ne pas goûter ce biscuit lorsqu’on est de passage en Argentine ou au Pérou.  Les célèbres alfajores sont des biscuits fourrés au dulce de leche et enrobés de chocolat auxquels vous ne pouvez pas résister. Partez à la découverte des alfajores en lisant cet article.

L’alfajor, c’est quoi exactement ?

L’alfajor, c’est quoi exactement ?

L’alfajor se compose de deux sablés qui sont garnis de confiture de lait appelé originalement dulce de leche. Les recettes peuvent varier si bien que vous pouvez trouver différents garnissages en deux ou trois couches. Il existe des alfajores citronnés ou encore chocolatés.

Les alfajores sont divisés en deux catégories, il y a les produits industriels et les gourmets. Ces derniers proviennent des recettes typiquement artisanales. Donc, si vous souhaitez déguster les vrais alfajores artisanaux, vous devez bien choisir.

Ces biscuits fourrés font partie des spécialités d’Amérique latine. En revanche, vous en trouverez le plus au Pérou, en Uruguay et en Argentine. Ce dernier pays représente le plus grand consommateur de ces biscuits à travers le monde entier. On compte plus de 6 millions d’alfajores vendus par jour en Argentine.

Origine de l’alfajor

L’alfajor a bien évidemment une origine hispanique, plus précisément d’Andalousie. Son nom était autrefois alajú qui est un terme provenant de l’arabe l-hasú. Ce terme arabe signifie farce ou bien farcir. L’alfajor est né sous l’influence de la culture des Maures. Cette dernière s’est passée de 711 à 1492 après J-C, en Espagne. Autrefois, l’alfajor contenait des gaufrettes, du miel, des amandes ou encore des épices. Au fil du temps, son nom est devenu alfajor.La consommation des biscuits se fait particulièrement à Noël.

La recette du biscuit était célèbre depuis plus de 700 ans. Mais autrefois, il ne contenait pas encore du ducle de leche. Cet héritage arabe s’est par la suite combiné avec le chocolat mexicain-américain mais également au dulce de leche argentin.

Les argentins ont adopté la recette des biscuits en fonction de leurs goûts et de la géographie des biscuits. Par géographie, nous parlons de la taille, de l’épaisseur ou encore du type de confiture utilisé dans la recette. Il est également confectionné au Pérou.

La recette des alfajores péruviens

La recette des alfajores est une des spécialités culinaires péruviennes. Elle se divise en deux parties : la préparation des biscuits et la préparation de la dulce de leche.

La recette des alfajores péruviens

Conception des biscuits

Voici une recette des alfajores péruviens qui permet d’obtenir 40 biscuits. Vous aurez besoin de 2 tasses de farine, de 250 grammes de beurre, d’une tasse d’eau froide à moitié pleine contenant une pincée de sel.

Mélangez la farine et le beurre dans un robot culinaire durant quelques secondes. Puis, versez de l’eau dans le mélange. Pressez le bouton « marche » de l’appareil de manière intermittente. Votre objectif est d’obtenir une boule. Une fois que vous l’avez, sortez la pâte du robot. Recouvrez la pâte d’une pellicule de plastique. Déposez-la dans le réfrigérateur durant 30 minutes.

Prenez un rouleau pour travailler la pâte sur le plan de travail. Veillez à bien fariner le plan de travail avant de commencer à abaisser la pâte. Idéalement, vous devez avoir un demi-centimètre d’épaisseur. Pour obtenir les rondelles, utilisez un emporte-pièce. Piquez le centre de chaque rondelle à l’aide d’une fourchette.

Étalez des rondelles sur une plaque enveloppée d’un papier parchemin. Réalisez cette opération délicatement pour que la forme des biscuits soit retenue. Déposez-les ensuite dans le four avec une température de 180° C. Laissez la préparation cuire durant 15 à 20 minutes jusqu’à ce que les biscuits deviennent plus ou moins dorés. Laissez refroidir puis garnissez de manjar blanco entre les deux rondelles de biscuits. Faites passer les biscuits dans le sucre en poudre.

Conception de la manjar blanco ou dulce de leche

Vous avez besoin d’une canne de lait évaporée et d’une tasse de sucre. Utilisez une casserole disposant d’un fond épais pour mélanger le sucre et le lait évaporé. Portez à ébullition. Grâce à une cuillère en bois, mélangez assez fréquemment jusqu’à ce que vous obteniez un mélange épais. Afin de savoir que le mélange est cuit, tracez une ligne en utilisant une cuillère. Lorsque vous arrivez à voir le fond de la casserole, vous pouvez retirer la casserole du feu.

Les variétés d’alfajores

Il existe plusieurs types d’alfajor en fonction des ingrédients utilisés.

Les variétés d’alfajores

Alfajor cordoba

Produits dans la province de Cordoue, cette variété se caractérise par un biscuit un peu sec par rapport aux autres types de biscuits. Ce type d’alfajor est très connu grâce à ses particularités. Sublimé par une couche de glaçage sur le dessus, le biscuit est fourré de dulce de leche, parfois de fruits. La confiture est composée de pâte de fruits tels que la poire, la pomme et bien d’autres encore.

Alfajor à fécule de maïs

Concoctés à base de fécule de maïs, ces biscuits sont teintés en jaune. Des biscuits légèrement secs sont garnis d’une bonne quantité en dulce de leche. L’alfajor à fécule de maïs est souvent entouré d’une couche de noix de coco râpée.

Alfajor à alcool

Certains alfajores sont désormais conçus à partir d’une variété de boissons. Les biscuits sont fourrés de liqueur ou de spiritueux. Les truffes, de Mar del Plata sont par exemple garnies de raisins secs au rhum tout en contenant de la dulce de leche. Elles peuvent être aussi enduites de chocolat.

Vous pouvez également avoir des alfajores fourrés de bière. Ce sont des alfajores à base de bière brune, blonde et rousse. Le biscuit est enrobé de chocolat noir. Dans cette variété, la pâte passe par un maltage et la dulce de leche est macérée à partir d’une bière artisanale.

Comment reconnaître un bon alfajor ?

Comment reconnaître un bon alfajor ?

Les bons alfajores ne s’obtiennent pas facilement. Leur conception nécessite le suivi d’un cahier de charge strict. Ne ratez pas votre alfajor en respectant les éléments suivants. La réussite de votre dessert dépend grandement de la qualité de votre dulce de leche. Privilégiez une confiture de lait pâtissière. L’extérieur de vos biscuits doit être croustillant tandis que l’intérieur doit être fondant. Aussi, si vous voulez le plonger dans un bain de chocolat, utilisez un chocolat de bonne qualité.

 

 

Tags: ,

Category: Gastronomie sud américaine, Cuisine Amérique du Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code