Guide Colombie, partir en famille en Colombie

Publié le: 05-09-2019

Voyage en Colombie | Colombie |

(Mis à jour le: 09/09/2019)
Guide Colombie, partir en famille en Colombie
4 (80%) 3 vote[s]

C’est décidé, pour votre prochaine aventure en Colombie, vous allez embarquer toute votre petite famille. L’idée est bonne puisque ce pays propose de nombreux sites d’intérêts pour les enfants, mais il faut bien organiser le séjour car entre voyager seul ou à deux et voyager avec des enfants, des changements parfois énormes peuvent s’imposer. Ce qu’il faut retenir avant de se lancer dans cette belle aventure.

Quand allez-vous partir en Colombie avec la famille ?

Quand partir en Colombie

Vous pouvez choisir des dates au hasard puisqu’il y aura toujours des sites à visiter en Colombie à n’importe quelle période de l’année, mais vous devez également tenir compte de la saison, des sites ou festivités qui peuvent intéresser vos enfants et des périodes de vacances scolaires.

En ce qui concerne la saison, on en distingue seulement deux en Colombie : la saison sèche qui va de juin à août puis de décembre à mars et la saison humide qui va d’avril à juin puis de septembre vers la mi-décembre. Pour profiter des meilleures périodes avec les enfants, les mois de juin et septembre sont les plus propices à des visites touristiques.

En ce qui concerne les sites et éventuelles festivités auxquelles vous voulez initier vos enfants, il faut tenir compte des calendriers culturels du pays. Si vous partez en août, vous devez par exemple les emmener à Medellin pour assister à la Feria de las Flores tandis que pour leur faire voir la ponte des tortues, un spectacle qui plait vraiment aux enfants, il faut les emmener à Uruba au mois d’avril. Entre juillet à octobre, vous pouvez les emmener sur la côte Pacifique pour admirer les baleines tandis que si vos enfants sont de grands carnavaliers, il faudra y aller en février pour pouvoir assister au Carnaval de Baranquilla. Ce ne sont pas les seuls évènements majeurs du pays donc renseignez-vous et planifiez vos dates de séjour en conséquence.

En ce qui concerne les vacances scolaires, cela va dépendre du programme scolaire de vos enfants. Le mieux serait de partir durant les grandes vacances pour un séjour plus long, mais comme cela est aussi fonction des évènements, il faudra trouver le bon compromis.

Que faut-il emporter dans ses valises pour ce voyage en famille ?

On se dit souvent que comme la Colombie est un pays tropical, il faut emmener des vêtements légers et des imperméables au cas où il se mettrait à pleuvoir. On laisse donc les doudounes et blousons de côté ce qui est une grosse erreur si votre itinéraire comprend des sites en altitude.

En effet, même si globalement, on lui attribue un climat tropical, dans la réalité, on compte plusieurs climats en Colombie. La règle d’or à retenir c’est que plus vous allez vers les côtes, plus les vêtements légers, les écrans solaires, les chapeaux, … seront de mise vu que la chaleur peut être étouffante dans cette zone à certaines périodes de l’année et plus vous rentrez dans les terres et gagnez en altitude, plus il faudra prévoir des vêtements chauds et les accessoires qui vont avec puisque le climat y est plus froid.

A part les vêtements, il ne faut pas oublier d’emporter une trousse à pharmacie bien garnie, car les enfants sont assez sensibles et peuvent facilement se faire des petits bobos.

Doit-on se faire vacciner avant d’aller en Colombie en famille ?

Quel vaccin faire avant d’aller en Colombie

La plus grande inquiétude des parents quand ils doivent emmener leurs enfants dans un pays tropical ce sont les maladies tropicales. Cela ne doit toutefois pas être un frein à ce voyage puisque des remèdes et des mesures de prévention existent.

Parmi elles, il y a le vaccin contre la fièvre thyphoïde qu’il faut faire 10 jours avant le grand départ. Même si la zone où vous souhaitez séjourner n’est pas à risque, ce vaccin est quand même recommandé pour toute la famille. Demandez conseil à votre médecin traitant pour les autres mesures à envisager ainsi que les médicaments que vous devez emporter.

Une fois sur place, quelques règles simples doivent être adoptées telles que boire de l’eau dans des bouteilles cachetées, manger des aliments bien cuits et bien lavés, se protéger contre les piqûres de moustique, … Ce sont des mesures basiques donc il ne faut pas en faire une maladie non plus.

Qu’en est-il des commodités indispensables à ce voyage en famille ?

Si vous êtes Français et que votre séjour n’excède pas les 90 jours, vous n’aurez pas besoin de visa. Un passeport valide suffira.

Pour ce qui est des billets d’avion, mieux vaut les réserver assez tôt pour bénéficier des meilleurs tarifs et choisir les meilleures places. Vu que le voyage durera plus de dix heures, mieux vaut être à son aise surtout avec des enfants.

En ce qui concerne l’hébergement, le mieux c’est de réserver un point de chute dans la ville d’arrivée avant le départ. Cela vous permettra de tout de suite savoir où aller une fois sur place et de vous reposer au plus vite. Les enfants n’auront donc pas le temps d’être grognons. Aussi, comme le voyage a été long, pensez à rester quelques jours dans cette ville pour bien récupérer. La suite de l’aventure n’en sera que meilleure quand tout le monde sera d’attaque. Pendant ces quelques jours, vous pouvez déjà commencer à visiter les monuments de la ville.

Qu’en est-il des moyens de locomotion sur place ?

Pour de courtes distances, les bus sont les options les plus abordables. Ils permettent en plus d’entrer en contact avec les locaux.

Pour des distances plus longues, pensez à louer un véhicule ou à prendre des vols nationaux. Des bus existent pour de longue distance, mais vos enfants risquent de ne plus tenir en place à force de rester sur la route pendant des heures.

Dans certaines régions, il est possible de partir pour de courtes croisières donc si vos enfants aiment naviguer, pensez à leur offrir quelques traversées.

Quels sites visiter lors de ce voyage en famille en Colombie ?

Les circuits de visite à faire en famille ne manquent pas pour découvrir la Colombie. Il est toutefois conseillé d’opter pour plusieurs circuits courts afin que vous puissiez vous reposer de temps en temps et avoir le temps de sortir des sentiers battus avec les enfants. Les longs circuits qui nécessitent de bouger tout le temps ne sont pas totalement adaptés pour les enfants. Par contre, si vous avez des adolescents, ils sont idéals pour leur faire faire un peu de sport.

La diversité des paysages est le point fort de la Colombie. Du caractère colonial de Bogota aux plages idylliques des Caraïbes en passant par les sites archéologiques et les hauts sommets des Andes, les sites à découvrir sont nombreux. Parmi les plus recommandés quand on voyage avec des enfants, on peut citer :

Le parc Tayrona :

Le parc Tayrona 

Situé au bord de la mer turquoise des Caraïbes, il s’agit d’une aire protégée qui abrite de hautes montagnes recouvertes d’une végétation luxuriante et des petits villages fort accueillants. Pensez à y séjourner une semaine pour avoir le temps de tout découvrir. Entre les balades dans la nature pour découvrir de nombreuses espèces faunistiques et floristiques, la dégustation des spécialités locales, la découverte de la culture et des traditions des populations autochtones et bien évidemment, les baignades dans la mer aux eaux turquoise bordées de sable blanc, c’est un vrai paradis. Les enfants ne peuvent qu’être conquis.

Le Parc Tayrona abrite de nombreuses plages. Optez pour celles qui proposent des eaux plus calmes, car sur certaines d’entre elles, les vagues peuvent être fortes et déconseillées pour les enfants.

Palomino avec en prime, la descente du Rio en bouée :

Palomino

Le village de Palomino est très paisible, idéal pour se ressourcer au plus près de la nature. Les habitants sont sympathiques et consentent facilement à nous faire découvrir la région. C’est d’ailleurs une charmante dame rencontrée au marché qui nous a parlé de la descente de la rivière en bouée. Cela a tout de suite réveillé la curiosité des enfants qui commençaient un peu à tourner en rond. Nous contactons les personnes qu’elle nous recommande et à notre grande surprise, le jour du rendez-vous, ils viennent nous récupérer à moto.

Après avoir roulé pendant une dizaine de kilomètres, nous abandonnons les motos pour se mettre à marcher dans la nature. Au bout d’environ 20 mn, nous arrivons au bord de la rivière et la descente peut alors commencer.

Le plan d’eau est très calme donc l’activité est adaptée même aux enfants en bas-âge à condition de les accompagner. Même si on tombe dans l’eau, il n’y a pas de risques puisque l’eau est très peu profonde et il n’y a pas de courants.

Les plantations de café :

Salento

Certes, les enfants ne boivent pas de café, mais la visite des plantations est très éducative. Ils auront la chance d’apprendre à cueillir le café, à sécher les grains, à les moudre, … La majorité des plantations proposent des visites guidées, ludiques et participatives avec divers ateliers. C’est tout aussi enrichissant pour les petits que pour les grands. La meilleure zone, Salento. De là, vous pourrez ensuite vous lancer dans la découverte de la vallée del Cocora.

Bogota, la capitale colombienne :

Bogota

Comme c’est là que notre avion a atterri, une visite s’impose. Ici, la culture et l’histoire reprennent leurs droits notamment au Museol del Oro et au Musée Botero, mais les enfants ont quand même apprécié. De toute façon, il y a quand même des activités ludiques comme la montée vers le Cerro de Monserrate en funiculaire, la dégustation de fourmis rouges grillées, la visite du quartier de la Candelaria dont le point fort est ses maisons colorées, …

Quand on séjourne à Bogota, il faut prendre son temps. Se promener dans les rues et ruelles à pieds sans traîner dans les endroits trop isolés, flâner dans le centre historique de la ville à la quête de fresques murales (street art), assister aux spectacles de rue tout en faisant quelques pas de danse ( la Plaza Bolivar est le lieu incontournable pour cela), …

La Villa de Leyva :

Si vous et vos enfants ne souffrent pas de l’altitude, cette ville est à visiter. Elle culmine à environ 2140 m d’altitude et affiche un style très colonial. Pour ne pas rebuter les enfants, apprenez-leur qu’après la visite de la ville, ils auront droit de faire un mini raid en buggy dans les environs. Cela vous permettra de découvrir les canyons et le désert qui entourent la ville. Vous pouvez également louer des chevaux pour la promenade.

Votre séjour à la Villa de Leyva peut se poursuivre jusqu’à San Gill où vous pourrez faire du rafting.

Tags:

Category: Voyage en Colombie, Colombie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *