Parc National Naturel de Sumapaz : Partez à la découverte du Parc National Naturel de Sumapaz en Colombie

Voyage en Colombie |

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 29/06/2018)

Le parc national naturel de Sumapaz est à cheval sur différents départements colombiens à savoir Huila, Cundinamarca et Meta. Il se situe dans la Cordillère Orientale et est considéré comme le plus vaste écosystème paramo à travers le monde. En tant que réserve importante de biodiversité et de ressources en eau douce, il a été créé en 1977.

Les caractéristiques du parc

S’étendant sur une superficie de 1 540 km² et situé à une altitude allant de 3 500 à 4 375 m d’altitude, le parc national naturel de Sumapaz abrite deux grands écosystèmes :

  • Le paramo
  • Les forêts andines

Le Nevado de Sumapaz est le point culminant du site qui trône à 4 300 mètres d’altitude.

Le climat

Pour visiter le parc, vous pouvez y aller à longueur d’année, mais il faut se préparer à la pluie et au froid. En effet, le parc bénéficie d’un climat inhospitalier avec des températures moyennes inférieures à 10°C. Les changements varient entre -10° à 17°C. Même lorsque les prévisions paraissent bonnes, il faut savoir que le temps peut y changer très vite allant de la chaleur au gel d’où l’intérêt de toujours être prêt aux éventualités.

En ce qui concerne les précipitations, elles varient entre 700 à 1 000 mm par an puisque les pluies y règnent presque à longueur d’année, sauf entre les mois de décembre à février. L’humidité peut atteindre les 50 à 90 %.

Par temps de fort ensoleillement, un rayonnement ultraviolet intense peut y régner. Cela est indispensable à certaines plantes de la région.

Le paramo

Colombie : cap sur le Parc National Naturel de Sumapaz

Il s’agit d’un écosystème originaire des zones tropicales andines en haute altitude. Cette partie du parc abrite plusieurs espèces endémiques ainsi que de nombreux réservoirs naturels d’eau pure dont la grande majorité fournit la ville de Bogota ainsi que les autres départements alentours. Le site protège aujourd’hui 43 % du paramo mondial.

Tout au long des visites, vous y découvrirez de belles lagunes, des frailejones qui sont endémiques au paramo. Ce sont des plantes appartenant à la famille des Asteraceae.

La biodiversité

L’ours à lunettes est la grande vedette du parc de Sumapaz. Il partage le territoire avec le tapir, le canard à queue pointue, le coati, l’aigle royal, le petit daguet rouge et le merganette des torrents. On y trouve également des truites arc-en-ciel, mais ces dernières y ont été introduites.

En termes de flore, le parc compte environ 200 espèces de plantes vasculaires endémiques. A part ces dernières, l’espeletias est aussi une plante phare du site et certaines d’entre elles peuvent atteindre les 12 mètres de hauteur. Egalement représentatif de la région, les mousses de sphaignes qui couvrent toute la surface. C’est, en partie grâce à ces dernières que le sol peut retenir toute l’humidité de la zone. Et puisque les paysages y sont très variés, la flore des zones de canyon se compose principalement des arbres Weinmannia tormentosa et tibouchina. On peut également y croiser la digitale pourpre qui n’est pas originaire du parc, mais y a été introduite.

Tags:

Category: Voyage en Colombie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *