Le tourisme à Cuba : un secteur d’activité en plein essor

Publié le: 20-06-2016

Voyage à Cuba | Cuba

Rating: 4.7/5. From 3 votes.
Please wait...
(Mis à jour le: 17/11/2018)

Le marché touristique sur l’île de Cuba n’a jamais été aussi dynamique depuis ces cinq dernières années. Ce dynamisme s’est renforcé depuis 2015 lorsque le recensement de ses visiteurs a démontré une hausse de 17 % par rapport à l’année précédente. Parmi eux, on enregistre une majorité de touristes Américains, mais pas que. Les touristes issus des quatre coins du globe commencent à s’intéresser à cette nouvelle destination longtemps fermée à cause de l’embargo.

cuba

53 ans d’embargo pour Cuba

Pour rappel, Cuba est soumis, depuis les années 1970 à un embargo perpétré par les Etats-Unis, empêchant les citoyens Américains de fouler son sol. Jusqu’en 2009, seuls les citoyens Cubano-Américains étaient autorisés à voyager des Etats-Unis à Cuba. Depuis 2011, les journalistes, les religieux et quelques personnes travaillant pour le gouvernement ont pu bénéficier de ce privilège. Cependant, le motif touristique n’a jamais été une raison valable pour s’y rendre.

Depuis juillet 2015 toutefois, le gouvernement cubain a demandé à réviser sa situation auprès du gouvernement américain. Un projet de loi en ce sens a été réalisé à l’occasion, par les sénateurs Patrick Leahy et Jeff Flake. Les résultats ont été probants puisque 51 sénateurs ont voté « pour », mais la loi n’a pas encore été approuvée lors d’une séance plénière. Il faut savoir que cet embargo dure depuis presque 54 ans et que, de la part des États-Unis, il s’adresse uniquement à Cuba.

La fin de l’embargo et l’ouverture du secteur touristique

Le tourisme à Cuba

Le 16 février 2016, le gouvernement américain et celui de Cuba ont officiellement signé la levée de l’embargo qui perdure depuis plus d’un demi-siècle entre les deux pays. L’accord a été signé et Washington et La Havane ont désormais repris la communication.

Cette signature de paix entre les deux pays a permis à Cuba de se tourner vers l’avenir et de faire progresser son secteur touristique. Sitôt, la signature effectuée, les compagnies aériennes se sont dépêchées sur place pour être parmi les premiers à proposer des vols entre les deux pays.

Le ministère du tourisme a également proposé divers projets pour la construction de nouvelles infrastructures hôtelières notamment dans les grandes villes de Cuba telles que La Havane, Varadero ou encore Cayo Santa Maria.

Que voir à Cuba ?

Maintenant que la partie histoire peu reluisante est passée, venons-en aux différents sites que vous devez absolument voir à Cuba. Je tiens à vous rappeler que malgré l’embargo qui a freiné son développement, Cuba est une magnifique île des Caraïbes dont l’architecture et la culture ont beaucoup été influencées par les colons Espagnols. Heureusement, ses superbes paysages et plages n’ont pas souffert de cette période et ils n’attendent que vous. Parmi les lieux que je vous recommande fortement à Cuba, il y a :

  • La Havane :

cuba

Capitale du pays, La Havane offre aujourd’hui encore un aspect pittoresque et authentique. Déambuler à travers ses petites ruelles pavées, témoins de l’influence espagnole, est un vrai bonheur. La « Havana Vieja » à savoir la vieille ville est la zone que j’ai le plus apprécié. Elle est classée au Patrimoine de l’Unesco et abrite de vrais joyaux historiques et architecturaux.

Parmi ses trésors, il y a la fameuse Cité des Colonnes qui date de la colonisation. Par moments, on peut voir quelques vieilles voitures américaines tourner autour du lieu ce qui donne la sensation de faire un voyage dans le temps.

Je vous recommande également ses places toujours animées tantôt par les habitants eux-mêmes tantôt par la mélodie rythmée de la salsa cubaine. Une place où j’ai pu apprendre quelques pas de danse : la Plaza Vieja. Et s’il vous reste encore du temps, pensez à découvrir toutes les rues de vieille ville comme la Calle Obispo où les restaurants s’enchaînent en vous proposant des spécialités locales.  Notez bien que l’ingrédient star quand on se rend à Cuba c’est la langouste.

  • Varadero :

La ville de Varadero à Cuba

Cette ville est, à mon avis, la plus célèbre station balnéaire du pays. Depuis la levée de l’embargo, son secteur touristique s’est beaucoup développé entraînant dans son sillage la construction de nombreux hôtels, de clubs, de restaurants, …

Elle attire chaque année des milliers de touristes venus profiter de ses plages aux eaux turquoise. Et quand vous aurez la chance d’y séjourner, ne vous limitez pas aux plages situées à proximité de la ville, mais pensez à découvrir les environs jusqu’à vous rendre à Cardénas et Cayo Blanco. Ces lieux enchanteurs vous inspireront peut-être le paradis …

  • Trinidad :

La ville de Trinidad, un incontournable à Cuba

Pour ceux qui veulent avoir une idée très précise de ce que Cuba a été pendant la colonisation, Trinidad est l’étape incontournable. En effet, même si la majorité des villes cubaines ont aujourd’hui évoluées, Trinidad, elle est restée égale à elle-même. La modernité n’y a pas sa place, mais cela n’est pas vraiment un problème, car à l’époque coloniale déjà, elle était une cité prospère abritant les grandes villas des exploitants de sucre. Grâce à son authenticité et à son patrimoine, elle a aussi été classée au Patrimoine de l’Unesco.

Pour la découvrir en long et en large, je vous recommande de chausser vos baskets et de vous mettre à marcher. Ce n’est qu’en déambulant à travers ses ruelles que vous arriverez à la cerner. Pour ne rien rater, quittez votre hôtel de beau matin et rendez-vous directement sur la Plaza Mayor. De là, vous pourrez commencer la visite au gré de vos envies et à votre rythme. Si vous tenez à visiter les alentours de la ville, louez une voiture et mettez le cap vers le Massif de l’Escambray lequel se situe à quelques minutes seulement du centre-ville.

  • Cayo Coco :

Cayo Coco, un incontournable à Cuba

Pour les amoureux de nature et de randonnées, Cayo Coco est un site incontournable. Son appellation se réfère à l’ibis blanc qui vit en ces lieux. C’est un oiseau rare qui figure parmi les richesses de Cuba, mais il n’est pas le seul à avoir élu domicile dans ce havre de paix. On y trouve également des flamants roses.

En savoir plus sur les flamants roses

A Cayo Coco, deux couleurs prédominent : le blanc du sable de ses plages et le vert de sa forêt et ses mangroves. Cela signifie que vous serez partagé entre terre et mer. Une fois épuisé par les randonnées, vous pourrez alors paresser sur le sable chaud ou vous offrir une petite séance de plongée pour partir à la rencontre de ses habitants marins. Et comme un peu partout à Cuba, Cayo Coco est l’endroit idéal pour déguster des fruits de mer et toutes sortes de poissons que vous pêcherez des mangroves.

  • Santiago de Cuba :

Santiago de Cuba, une ville à ne pas manquer à Cuba

Située entre montagne et mer, Santiago de Cuba est plus un grand village qu’une ville. Dans cette partie du pays, on rencontre une population fortement métissée et un combo de cultures. Alors que dans les autres villes, le centre est assez imposant, ici, il est tout petit donc la visite a été des plus courtes. C’est au mois de juillet que la ville s’anime avec son carnaval durant lequel le son cubain bat son plein.

Et pour ceux qui veulent en voir davantage, allez jusqu’à Baracoa sur le chemin duquel se situe Guantanamo.

  • Pinar del Rio :

Pinar del Rio, la zone du tabac à Cuba

C’est là que vous devez vous rendre pour remonter à la source du fameux cigare cubain. En effet, Pinar del Rio est effectivement la zone où la culture du tabac est la plus importante. Au-delà de cette facette, son environnement verdoyant au sein duquel se trouve la vallée de Viñales est à ne pas rater. Un peu plus loin, à Cayo Levisa, le paysage verdoyant fait place à un paysage fait de coraux.

Les essentiels d’un voyage à Cuba

Category: Voyage à Cuba, Cuba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *