Resistencia : découvrir la ville de Resistencia en Argentine

Voyage en Argentine | Argentine

Evaluation: 4.0/5.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 2018-05-10)

Capitale de la province du Chaco et rattachée au département de San Fernando, Resistencia est une ville d’Argentine. Elle occupe une place prépondérante dans la province du Chaco puisqu’elle en est la plus grande ville et joue également les rôles de centre culturel, administratif et commercial.

Histoire de la ville de Resistencia

Connue autrefois sous le nom de San Fernando del Rio Negro, cette ville d’argentine a été fondée vers le milieu du 18e siècle. A cette époque, il s’agissait d’une mission jésuite qui travaillait au sein d’une tribu indigène nommé Abipones. Lorsque la mission a été abandonnée en 1773, le site fut petit à petit déserté.

La ville de Resistencia en Argentine

Ce n’est qu’en 1878 qu’il fut occupé à nouveau et déclaré colonie frontalière après la défaite du Paraguay à la guerre de la Triple Alliance. Le site fut alors rebaptisé Resistencia et déclaré, dès 1884, capitale du territoire national du Chaco, aujourd’hui connu sous l’appellation province du Chaco. Il faut néanmoins souligner que si l’année 1878 est celle qui a été retenue officiellement, l’histoire démontre qu’après l’abandon de la mission jésuite, les émigrants Italiens du Frioul ont occupé le site entre 1872 à 1875.

Depuis sa renaissance en 1878, Resistencia occupe une place importante dans la région nord-est de l’Argentine. A cette époque, elle était considérée comme le point central des communications. Durant la première moitié du 20e siècle, la ville a connu un rapide développement et a atteint son apogée dans les années 1970.

La situation s’est ensuite dégradée suite au coup d’état militaire de 1976. Les productions agricoles se sont effondrées ce qui a entraîné la fermeture de l’industrie de transformation à travers la ville.

A partir de 1977, la situation économique de Resistencia continua à dégringoler et ce, jusqu’en 2001. En 2002, près de 70 % de la population vivait sous le seuil de la pauvreté.

Une petite embellie s’est toutefois fait ressentir à partir de 2003 grâce à la culture du soja transgenique. Cette nouvelle forme agricole a incité les européens à revenir dans la région et à y investir à nouveau, créant dans la foulée, de nouveaux emplois. Cette embellie est restée stable jusqu’en 2007 et même si elle n’a pas duré, la situation est meilleure qu’avant.

La Gran Resistencia

Cette appellation se réfère à une agglomération qu’elle forme avec trois autres localités sur lesquelles, elle a une forte influence. En Argentine, Gran Restistencia est la 11e plus grande agglomération du pays et aussi la plus peuplée.

Resistencia, une ville d’art

La ville de Resistencia est surnommée « Ciudad de las Esculturas » qui signifie « ville des sculptures » ou encore « Museo al aire libre » qui signifie « Musée à l’air libre ».

es SculpturesResistencia, la capitale des Sculptures

C’est grâce à la quantité impressionnante d’œuvres exposées ici et là, à travers ses rues qu’elle a obtenu ces surnoms. Vous vous en rendrez vite compte au gré de vos promenades à travers la ville.

De nombreux artistes ont contribué à cultiver ce côté sculptural de Resistencia lui faisant ressembler à un musée à ciel ouvert. Chaque sculpture se réfère à l’histoire de la ville, que ce soit son passé, son présent ou son avenir.

Parmi les statues que vous prendrez plaisir à y découvrir, on cite l’aigle géant de Bruno del Monico. Il s’agit d’un architecte suisse qui a sculpté cet œuvre en 1920. D’autres artistes ont ensuite suivi la tendance, mais ce n’est qu’à partir de 1940, sous l’impulsion des frères Boglietti que les sculptures se multiplient en ville. Grâce à eux, Resistencia change de visage et devient une destination rêvée pour les amoureux de la culture, de la sculpture et d’art. C’est un vrai effort d’embellissement de la ville que les deux frères ont réalisé et ils ont réussi.

Pour mettre en avant ces œuvres majestueuses, la ville organise, tous les deux ans, la Biennale Internationale des Sculptures.

La Biennale Internationale des Sculptures

Il s’agit d’un concours qui oppose, à chaque nouvelle édition, des artistes sélectionnés minutieusement à l’échelle nationale et internationale. Les participants ont ensuite une semaine pour réaliser une œuvre à l’air libre, sous les yeux du grand public. A la fin de la semaine, leurs sculptures seront réparties à travers la ville pour compléter celles déjà en place. Elles seront alors considérées comme Patrimoine Culturel de la capitale des Sculptures.

Ce concours s’est déroulé pour la première fois en 1988 grâce à Fabriciano Gomez, un sculpteur argentin de renom. A cette époque, le principe était de concevoir des sculptures en bois. Dès cette année, les œuvres réalisées restaient dans les rues pour embellir la ville. De nos jours, Resistencia en compte jusqu’à plus de 600. A chaque nouvelle édition, une thématique générale est énoncée.

La Biennale Internationale des Sculptures à Resistencia, Argentine

A part le concours, la Biennale Internationale des Sculptures est aussi une belle occasion pour les sculpteurs argentins et internationaux de se rencontrer dans le cadre d’un concours d’œuvres éphémères, d’œuvres aquatiques, de sculptures de sable, de sculptures en matériaux recyclables, …

Et pour que tous les spectateurs puissent participer, cet évènement propose également des ateliers pour enfants, des pièces de théâtre, des conférences, des concerts, … tout à l’air libre.

Pour le sculpteur, Fabriciano Gomez, le concept « à l’air libre » est très important. D’un côté, cela renforce la pression qu’ont les participants puisque les artistes sont généralement habitués à travailler dans leur espace et dans leur intimité et de l’autre, c’est un moyen hautement pédagogique puisque le public peut alors les voir à l’œuvre et en tirer des leçons que ce soit sur le plan technique ou autres.

Dans tous les cas, si votre séjour à la Resistencia coïncide avec cet évènement, ne le ratez surtout pas. Et dans le cas où il est déjà passé ou encore trop éloigné de la date de votre séjour, découvrir et admirer les œuvres déjà en place à travers la ville vous réconfortera.

En savoir plus sur les évènements incontournables en Argentine

Le tourisme à la Resistencia

Vous l’aurez compris, faire du tourisme à la Resistencia tourne surtout autour de l’art. D’ailleurs, à part les sculptures de rues, vous pourrez aussi y visiter quelques lieux emblématiques tels que :

  • Le Centro Cultural Noreste
  • Le Museo Privincial de Bellas Artes Resistencia Chaco Argentine
  • La Place 25 de Mayo
  • Le Parque Norte Caraguata

Et bien d’autres encore …

Quand aller à Resistencia ?

Le climat subtropical sans saison sèche règne sur la ville de Resistencia. La pluviométrie y est importante tout au long de l’année avec des précipitations moyennes de 1 300 mm. Même s’il y pleut beaucoup, la température reste agréable avec une moyenne de 21 °C.

Cela signifie que quelle que soit la période de votre séjour, il n’y aura pas trop de différence en termes de temps et de température. Vous devrez alors planifier votre séjour en fonction de vos disponibilités et des évènements auxquels vous souhaitez assister.

Découvrez la meilleure période pour aller en Argentine

Comment se rendre à Resistencia ?

Si vous vous trouvez déjà en Argentine et que vous souhaitez vous rendre à Resistencia, vous avez deux options :

  • Prendre l’avion : des vols domestiques réguliers se font au départ de l’aéroport de Buenos Aires et de Corrientes
  • Prendre le bus : des bus relient quotidiennement les différentes villes d’Argentine. C’est le meilleur moyen si vous vous trouvez dans une ville autre que la capitale ou Corrientes. La durée du trajet varie selon la ville de départ. Il faut compter 12 heures de route au départ de Buenos Aires, 10 heures au départ de Rosario, 12 heures au départ de Salta et 6 heures au départ d’Asuncion au Paraguay. Les prix sont abordables et même si l’idée de faire un long trajet ne convient pas à tout le monde, ce peut être une expérience unique, riche en aventures. De plus, grâce aux bus, vous découvrirez plus de régions qu’en prenant l’avion étant donné que de nombreuses escales sont prévues tout au long du voyage

Découvrez l’Argentine de A à Z

Category: Voyage en Argentine, Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *