Séjour au Costa Rica : quel moyen de transport choisir ?

 

Voyage Costa Rica | Costa Rica | |

Séjour au Costa Rica : quel moyen de transport choisir ?
4.5/5 - (2 votes)

Parmi tous les pays d’Amérique Centrale, le Costa Rica figure parmi ceux qui attirent le plus de touristes. Grâce à la beauté de sa nature et à la richesse de sa culture, le Costa Rica constitue une parfaite destination de vacances. Si vous avez prévu de séjourner au Costa Rica, quelques préparatifs sont à prévoir dont le choix du moyen de transport une fois arrivés là-bas. C’est un paramètre important qui va garantir la réussite de vos vacances. Parlons-en.

Les avions

Avion au Costa Rica

A l’instar du budget pour votre séjour au Costa Rica, du lieu de séjour, de la liste d’affaires à emporter ou encore de la paperasse administrative, le transport doit également faire partie de vos soucis majeurs. Le pays enregistre des vols intérieurs qui sont assurés par les compagnies Nature Air et Sansa. Votre bagage ne doit pas dépasser les 12 kg.

Si vous envisagez de voyager durant l’été pour profiter des magnifiques plages du Costa Rica, il vaut mieux réserver à l’avance vos billets d’avion car les places sont limitées. Cela dit, vous pouvez aussi affréter un avion privé si votre budget vous le permet.

Les bus locaux

Bus au Costa Rica

Vous pouvez très bien faire le tour du pays en vous déplaçant grâce aux bus locaux. Par contre, ils sont assez lents. Le bus est accessible un peu partout. C’est un moyen de transport très économique, notamment si vous avez un budget serré. Le coût dépend en partie du trajet à faire.

Par exemple, si votre vol atterrit à l’Aéroport International Juan Santamaria, vous trouverez un bus en face de la sortie de l’aéroport. Par contre, pour rejoindre l’arrêt de bus, vous devez contourner par la gauche la rampe permettant aux voitures de circuler. Le ticket de bus s’achète directement à bord du bus. Une demi-heure de trajet peut coûter environ 1  $. Le terminal du bus est au « Parque de la merced ».

San José constitue la plate-forme nationale des transports costariciens. Le pays ne dispose pas d’une gare routière centrale. Certaines grandes sociétés de bus possèdent de grands terminaux. Elles mettent à l’avance les billets à la disposition de leurs clientèles. Tandis que d’autres compagnies de bus n’ont qu’un seul arrêt. Si vous tombez sur ces bus, soyez vigilant aux arrêts car la plupart ne sont pas indiqués.

Important : Notez qu’il est possible que vous ne trouviez aucun bus durant les 3 jours précédant le jour de Pâques. Donc, choisissez bien la période propice pour aller au Costa Rica en prenant en compte ce détail. Vérifiez toujours l’heure de départ et d’arrivée du bus lorsque vous achetez le ticket.

En général, deux types de bus sont visibles : le directo et le colectivo. Le directo peut s’arrêter fréquemment pour prendre des passagers. Les colectivos sont plus lents. Si votre trajet en bus peut prendre plus de 4 heures, des pauses sont souvent accordées.

Le taxi

Taxi au Costa Rica

Les taxis sont nombreux au Costa Rica. Si vous envisagez de découvrir toutes les activités incontournables à faire au Costa Rica, vous n’aurez pas de souci à trouver un taxi pour vous déplacer.  Dès que vous franchissez les portes de l’aéroport, ils seront plusieurs à vous demander : « Taxi ? Taxi ? ». Les taxis sont teintés de rouge et d’orange. Et là, vous serez confronté à un grand dilemme : quel taxi prendre ?

A titre d’information, les taxis orange appartiennent particulièrement à l’aéroport. De ce fait, ils peuvent être plus chers. Les taxis rouges sont les taxis du pays. Le coût du trajet dépend des sites que vous allez visiter à Costa Rica et surtout de votre capacité à négocier.

Afin de vous donner une fourchette, le trajet de l’Aéroport International Juan Santamaria vers l’extérieur de Alajuela coûte environ 5 000 colones. Pour un trajet de l’aéroport vers le centre de la capitale, le prix est en moyenne de 7 5000 colones.

Les navettes touristiques

En fonction de l’hôtel où vous allez séjourner, vous pouvez avoir droit à des navettes touristiques. Renseignez-vous bien auprès du responsable. Les navettes touristiques sont également appelées « bus des gringos ».

En principe, 4 compagnies assurent la gestion de ces véhicules. N’hésitez pas à visiter leurs sites web respectifs pour déterminer les itinéraires de leurs navettes sur la carte de Costa Rica. De manière générale, les navettes touristiques desservent San José à toutes les destinations les plus prisées du pays. Certaines assurent le transport des touristes entre différentes villes. Après avoir réservé en ligne, votre navette vient vous chercher à votre hôtel. Bien évidemment, l’hôtel ou votre agence de voyage peut également s’occuper de la réservation.

La location de voiture

Location de voiture au Costa Rica

Si vous souhaitez bénéficiez d’un voyage personnalisé, la solution la plus pratique reste la location de voiture. En effet, en louant une voiture, vous pouvez vous déplacer comme bon vous semble. Aucune contrainte de temps à respecter. Vous êtes libre de vous déplacer comme bon vous semble.

De plus, la procédure à suivre pour louer une voiture au Costa Rica n’est pas complexe. Il suffit juste que vous remplissez quelques conditions. Vous devez avoir 21 ans au minimum, avoir un permis de conduire, un passeport et une carte de crédit.

Avant de visiter le Costa Rica, vous devez vous renseigner sur les agences de location disponibles au pays. La plupart d’entre elles se trouvent à San José. Vous pouvez y trouver des agences de location reconnues internationalement mais souvent avec des tarifs plus onéreux. Les agences locales proposent des tarifs plus abordables.

 

 

Tags: ,

Category: Voyage Costa Rica, Costa Rica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code