L’Iguane Vert : L’animal emblématique du Costa Rica

 

Voyage Costa Rica |

L’Iguane Vert

Les grands globetrotteurs associent certains pays à un animal. Si pour la Nouvelle-Zélande c’est le kiwi, pour le Costa Rica c’est l’iguane vert. C’est une grande espèce de lézard originaire d’Amérique du Sud et Centrale. On en trouve beaucoup sur les terres des Ticos, que ce soit sur une branche au-dessus de l’eau ou sur un rocher à la plage.

Sa morphologie

Si on souligne le fait que l’iguane vert est un grand lézard, c’est que sa taille, allant du museau à la queue, peut atteindre les deux mètres lorsqu’il est adulte. Son poids, notamment celui du mâle va de trois à cinq kilos. La femelle est un peu plus petite et moins lourde. Si on se réfère à sa longueur et son poids, l’iguane vert est le plus imposant de tous les iguanes. On peut tout de même trouver des spécimens plus petits comme ceux que vous pourrez rencontrer à Curaçao lors de votre voyage au Costa Rica.

Le long de son dos et de sa queue, l’iguane vert a une rangée d’épines dont la hauteur peut s’élever jusqu’à 8 cm chez les mâles âgés. Il les utilise pour se protéger des prédateurs. Pour attaquer ses proies, il se sert de sa queue. La longueur de cette dernière fait les deux tiers de sa longueur totale. Au-dessous du tympan, ce grand lézard a une grande écaille qui a une couleur différente selon les spécimens : cet élément le caractérise également.

L’iguane vert a des members solides composés chacune de cinq grands doigts se terminant par de longues griffes acérées. Parmi ces doigts, le pouce prend un axe différent, ce qui va faciliter la préhension. Accolés au bord interne de la mâchoire, ses dents sont plates et comprennent plusieurs tubercules. Sur sa tête, il a un troisième œil, un œil pinéal, qui lui sert à la régulation thermique. Sous la gorge, vous pourrez aussi voir un fanon gulaire qu’il utilise pour la thermorégulation, les parades sexuelles etles luttes territoriales.

Ce grand lézard passe une grande partie de son temps dans les arbres pour se nourrir de feuillages, notamment de jeunes pousses : c’est un animal végétarien. Lorsque vous vous promenez dans la forêt, gardez les yeux bien ouverts, car l’iguane vert peut se confondre avec l’environnement, d’autant plus qu’il peut rester pendant ses heures sans bouger. Malgré sa longue rangée d’épines, ce n’est pas un animal féroce. On peut même l’approcher doucement sans danger.

L’Iguane Vert

Sa couleur

Pour ce qui est de sa couleur, vous vous dites sûrement qu’il est vert. Sachez tout de même que celui-ci est variable selon sa région d’origine. Les spécimens qui sont localisés au Pérou sont plutôt bleu moucheté de noir. A Curaçao, à Bonaire et à Aruba, leur teinte peut être vert, noir, lavande ou rose clair. Dans l’ouest du Costa Rica, ils sont plutôt rouges et au Mexique, oranges. Avec l’âge, les iguanes verts du Salvador prennent une couleur bleu vif.

Cette teinte n’est pas toujours uniforme. On retrouve toujours sur l’iguane des anneaux jaunes et noirs sur sa queue. Il peut aussi avoir des bandes horizontales sur le ventre et des flancs et des rayures sur les épaules.

Quel est son mode d’alimentation ?

On présente toujours l’iguane vert comme un animal herbivore. Cependant, à son plus jeune âge, il est plus carnivore qu’herbivore. Il peut alors manger des insectes et des araignées. Lorsqu’il atteint les deux ou les trois ans, il prend des plantes vertes, mais aussi des fruits et des fleurs.

Pour se nourrir, ce grand lézard ne se sert presque pas de ses pattes, car il attrape directement sa nourriture avec sa bouche. Du fait que sa dentition n’est pas différenciée, il ne mâche pas les plantes, mais les déchire grossièrement avant de les avaler.

L’Iguane Vert

L’iguane vert, un animal protégé au Costa Rica

Dans certains pays de l’Amérique du Sud, ce grand lézard est particulièrement apprécié pour sa viande et pour ses œufs. Il est alors chassé et élevé pour être vendu par la suite. L’Administration Costaricienne a compris que c’était un animal menacé. C’est pour cette raison qu’elle s’est engagé à protéger cette espèce, d’autant plus que c’est un animal emblématique du pays. Certains agriculteurs ticos se sont alors lancés dans l’élevage de l’iguane vert pour les replacer dans leur habitat naturel plus tard.

Aller au Parque nacional Tortuguero pour voir des iguanes

Il est à noter que le Costa Rica abrite de nombreuses espèces d’iguanes dont l’iguane vert. Pour les voir de plus près, rendez-vous au Parc National Tortuguero. Cette réserve naturelle protégée se trouve sur la côte caribéenne au nord du pays, plus précisément dans la Limon Province. Elle est réputée pour ses tortues vertes, mais ce n’est pas les seuls animaux qui y trouvent refuge.

Au Parque Nacional Tortuguero, vous pourrez trouver des iguanes verts et d’autres espèces de cette même famille ainsi que des lézards. Si vous ne vous connaissez pas trop en reptiles, faites-vous accompagner par un guide qui pourra vous donner plus d’informations sur ces animaux.

 

Tags:

Category: Voyage Costa Rica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *