Florianopolis, Brésil

Voyage au Brésil

Deuxième destination touristique du Brésil après Rio de Janeiro, Florianopolis est souvent qualifiée de « ville où il fait le mieux vivre au Brésil ». Avec sa richesse architecturale, ses vastes espaces verts et ses plages dignes de cartes postales, c’est une destination incontournable au Brésil.

A lire également : Que faire à Rio de Janeiro ?

Histoire

Florianopolis est la capitale de l’Etat de Santa Catarina depuis 1823. Elle est d’ailleurs située sur cette île.

Florianopolis, Brésil

La ville fut créée par Francisco Dias Velho en 1675 qui la baptisa Nossa Senhora do Desterro qui signifie Notre-Dame de l’Exil. En 1726, sous la forte affluence d’émigrants venus des Açores, elle accéda au rang de cité.

En 1823, quand vint l’indépendance, elle devint la capitale de la province de Santa Catarina. Elle gagna ensuite en prospérité tant sur le plan économique, que politique et culturelle.

En 1894, elle fut rebaptisée Florianopolis pour rendre hommage à Floriano Peixoto, deuxième président de la République du Brésil.

Quand l’île fut reliée en électricité et en eau, au début du 20ème siècle, sa population connut une augmentation rapide. De nouveaux habitants sont venus s’y installer tout au long de ce siècle ce qui obligea les autorités à édifier deux autres ponts afin de la relier au continent.

Ses monuments touristiques

Les monuments historiques de Florianopolis au Brésil

Même si la majorité des touristes y vont pour profiter de ses belles plages et de sa gastronomie à base de fruits de mer, Florianopolis abrite aussi de nombreux édifices qui valent le détour. On se réfère notamment à :

  • Marché Public Municipal :

On retrouve sur le site un peu plus de 140 stands qui vendent des objets artisanaux, des vêtements, des aliments, … Au milieu se situe une cour où ont été disposées des tables pour déguster la gastronomie locale et siroter des cocktails alcoolisés ou non.

  • La Cathédrale Métropolitaine :

Cette cathédrale a été érigée en l’honneur de Nossa Senhora do Desterro. Elle date de 1753, mais à cette époque, il ne s’agissait encore que d’une simple paroisse. En 1897, une horloge allemande a été installée au-dessus du fronton et le 19 mars 1908, elle fut nommée cathédrale. Divers travaux ont ensuite été réalisés ce qui fait de cette église un site incontournable à découvrir. Elle abrite aujourd’hui encore ses vitraux datant de 1949, son orgue conçu par la famille Speith et qui y fut installé en 1924 et son ensemble de cloches qui pèse dans les 5, 8 tonnes en tout.

  • Le Palais Cruz e Sousa :

Ce bâtiment figure parmi les plus anciens de Florianopolis puisqu’il a été construit au 18ème siècle. Il abrite aujourd’hui le Musée Historique de Santa Catarina.

  • La forteresse de Sao José da Ponta Grossa :

Elle figurait jadis dans le système défensif de l’île. Elle a été construite à partir de 1740 et se situe au nord-ouest de Santa Catarina. Elle fut abandonnée en 1938 et fut élue Monument Historique National. Elle a été restaurée en 1992 et figure parmi les sites les plus visités de l’île.

  • Le Fort de Santana do Estreito :

Il a été construit en 1763 pour protéger le port de Nossa Senhora do Desterro. Il a été renforcé à la fin du 18ème siècle par le Fort de Sao Joao do Estreito qui se trouve sur le continent et dont il ne reste plus que quelques vestiges. Le Fort de Santana do Estreito a, quant à lui, été restauré en 1969 et abrite aujourd’hui le Musée des Armes de la Police Militaire de Santa Catarina.

  • La Forteresse de Nossa Senhora da Conceiçao de Araçatuba :

Elle se situe sur l’île d’Araçatuba et a été édifiée pour protéger l’entrée de la Baie du sud de l’île de Santa Catarina. Elle a été construite entre 1742 à 1744. Elle se trouve à 300 mètres du continent et à 500 mètres de Santa Catarina. Durant le 19ème siècle, elle fit office de prison, fut ensuite abandonnée pour être inscrite au Patrimoine Historique et Artistique National en 1980. Suite à sa restauration de 1991, elle fait partie des incontournables de Florianopolis.

Les anciennes douanes de la ville, le district de Ribeirao da Ilha, le pont Hercilio Luz, … valent aussi le coup d’œil.

Ses plages

Les plages de Florianopolis

Officiellement, Florianopolis compte 42 plages, mais les locaux en recensent une centaine. Du Nord au Sud et d’Est en Ouest, ses plages sont très variées dont certaines peuvent être dangereuses. Pour vous donner une idée d’où il faut aller et pourquoi, ci-voici ses principales plages à découvrir …

Au Nord …

Les plages du nord se situent à proximité des zones urbanisées et c’est pour cela qu’elles sont les plus fréquentées. Elles sont également les mieux équipées en termes d’infrastructures modernes. Les plus connues sont :

  • Canasvieiras : elle est appréciée pour son animation nocturne et ses eaux calmes. Elle se trouve à 30 km du centre-ville
  • Praia dos Ingleses : longue de 4, 8 km, cette plage est appréciée pour ses eaux chaudes venues de l’océan Atlantique. Elle se trouve à environ 35 km du centre-ville et est idéale pour faire du surf
  • Praia da Ponta das Canas : elle se trouve à 35 km de la ville et est appréciée pour sa tranquillité et ses eaux calmes

Au Sud …

Très peu exploité par l’homme, le sud de l’île est pratiquement vierge et ses plages sont très peu fréquentées. Celles-ci sont entourées d’une végétation tropicale et donnent l’impression qu’on y est très isolé. Ce sont de petits paradis tropicaux et les plus appréciés sont :

  • Praia do Campeche : offrant de magnifiques paysages, cette plage est idéale pour observer les baleines entre juillet et août, faire du snorkelling et de la plongée
  • Praia dos Naufragados : elle est assez difficile à accéder, mais le parcours vaut le détour. La plage de sable blanc est bordée d’un côté par la végétation tropicale et de l’autre par la mer turquoise. Dans les alentours, on découvre également des cascades et le phare des Naufragés

A l’Ouest …

La côte ouest de l’île donne sur la Baie ce qui rend ses plages plus calmes et surtout abrités des vents de l’Atlantique. Elles se trouvent également à proximité de la ville. Les plus recommandées sont :

  • Praia Santo Antonio : outre les activités nautiques, cette plage est idéale pour admirer le coucher du soleil et le pont Hercilio Luz. De nombreux petits restaurants y sont ouverts pour déguster des fruits de mer et des poissons
  • Praia do Sambaqui : elle offre des eaux calmes et est jonchée de sambaquis ou coquillages
  • Praia do Cacupé : on distingue la praia Cacupé Pequeno et la praia Cacupé Grande. Elles sont très fréquentées puisque se situent tout près de la ville
  • Praia da Tapera : elle affiche un aspect un peu sauvage et est peu fréquentée. Elle se situe en retrait d’une petite baie
  • Praia do Ribeirao da Ilha : c’est une plage tranquille surtout fréquentée par des visiteurs

A l’Est …

La côte ouest de l’île donne sur l’océan Atlantique ce qui rend ses eaux plus fraîches. Elle abrite des plages très variées ce qui permet à chacun de trouver son coin idéal. Parmi elles, on peut citer :

  • Praia da Galheta : il est assez difficile d’y arriver puisqu’il faut emprunter des sentiers depuis la praia Mole ou le canal de Barra da lagoa. C’est pour cela qu’elle est devenue une plage naturiste
  • Praia Mole : cette plage est longue de 900 mètres. Elle est surtout fréquentée par des véliplanchistes et des surfeurs. Même si elle se trouve à une quinzaine de kilomètres de Florianopolis, elle manque d’infrastructures et a gardé un aspect naturel. Elle est toutefois entourée de restaurants, de bars, …
  • Praia Joaquina : c’est l’une des plages les plus appréciées sur l’île. Elle s’étend sur une longueur de 3 000 mètres et est très fréquentée de jour comme de nuit. Outre ses eaux idéales pour les baignades et le surf, elle est entourée de bars, de restaurants et d’hôtels. La nuit, elle est illuminée et devient alors un lieu très animé. Elle accueille régulièrement les épreuves du championnat du monde de surf
  • Lagoa da Conceiçao : il s’agit d’une lagune de 20 km² qui propose de superbes paysages. Elle est bordée par des maisons luxueuses, des hôtels, des bars, des restaurants, … C’est un endroit très animé

A part ses plages et ses monuments historiques, Florianopolis abrite également une végétation propice aux randonnées découvertes.

Vie pratique

Florianopolis au Brésil

Pour aller à Florianopolis depuis l’Europe, il faut d’abord se rendre à Sao Paulo ou à Rio de Janeiro et c’est là que vous prendrez un autre vol vers Florianopolis. Par contre, si vous vivez en France, sachez que quelques villes proposent des liaisons directes vers cette station balnéaire brésilienne.

Une fois à destination, vous pourrez circuler en taxi, en bus ou louer une voiture. Cinq compagnies de bus desservent l’île ce qui facilitera vos déplacements.

Pour l’hébergement, sachez que Florianopolis abrite de nombreux hôtels de différents standings dont du petit budget aux hôtels très luxueux.

Category: Voyage au Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *