La flamme olympique, bientôt arrivée à destination

Publié le: 02-08-2016

Jeux olympiques 2016 | |

(Mis à jour le: 03/08/2018)
Evaluer cet article

Que seraient les Jeux Olympiques sans sa fameuse flamme olympique ? Que le monde du sport se rassure puisque la torche entame sa dernière ligne droite avant d’atteindre sa destination finale : le stade Maracaña à Rio de Janeiro. Elle y entrera le 5 août prochain et donnera son coup d’envoi aux différentes compétitions déjà programmées.

La flamme olympique

Comme le veut la tradition, l’allumage de la flamme s’est tenu à Olympie, là où se sont déroulés les Jeux Olympiques durant l’Antiquité. Pour l’édition 2016, l’allumage s’est tenu le 21 avril et la flamme est arrivée au Brésil, portée par le président du comité d’organisation de Rio 2016 en la personne de Carlos Arthur Nuzman, le 4 mai. Elle a ensuite gagné le Palais du Planalto où la première torche enflammée a été transmise de manière officielle à Fabiana, capitaine de l’équipe féminine de volleyball du Brésil. S’est ensuite enchaîné un relais de 95 jours à travers 26 États, 250 villes et bourgades et un itinéraire total d’environ 20 000 km sur le sol brésilien. Un peu plus de 10 000 porteurs ont été choisis pour se relayer la flamme et faire vivre à tous les Brésiliens, un moment unique avant l’ouverture officielle des Jeux.

La flamme olympique tenue par Dilma Roussef et Carlos Nuzman

Une participation collective

Pour Carlos Nuzman, faire traverser la flamme à travers tout le pays est une manière de toucher plus de 90 % de la population brésilienne. Cet itinéraire permet effectivement à tous les Brésiliens de participer de près ou de loin à cet évènement tant attendu et de célébrer les JO 2016 à la brésilienne. Diverses manifestations ont été organisées dans les villes de passage de la flamme. Parmi les plus mémorables, on cite le spectacle offert par des danseurs de capoeira à Guapimirim. Le show s’est tenu sur la place Paulo Terra et c’est justement à cette occasion que Douglas de Oliveira, alors porteur de la torche a déclaré que la capoeira devrait figurer parmi les disciplines olympiques. Un peu plus de 40 athlètes se sont démenés ce jour-là pour offrir aux spectateurs un show inédit et vraiment brésilien.

Des porteurs fiers et ravis

Le Brésil a choisi de nombreux porteurs pour la flamme olympique 2016. Pour faire participer le plus grand nombre de natifs, le comité d’organisation a choisi aussi bien des grandes figures sportives que des vedettes brésiliennes et même des personnes anonymes.

Quel que fut leur statut, ces chanceux ont tous été fiers d’arborer très haut cette flamme légendaire et ont été ravis d’apporter leur contribution à cet évènement mondain.

Désormais, il ne nous reste plus que trois jours avant que la flamme n’atteigne sa destination finale pour laisser place aux athlètes.

Vous pouvez consulter d’ores et déjà le calendrier complet de l’évènement pour ne rien rater du spectacle et organiser votre séjour au pays.

Tags: ,

Category: Jeux olympiques 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *