Malgré tous les doutes, le Brésil poursuit ses préparatifs pour la Coupe du Monde

Publié le: 01-02-2013

Actualité Brésil

(Mis à jour le: 01/02/2013)
Evaluer cet article

Malgré tous les doutes, le Brésil poursuit ses préparatifs pour la Coupe du Monde

Au Brésil, le dernier incendie tragique d’une discothèque qui a fait la mort de pas mal de jeunes adolescents, presque 235 morts, et déchiré les cœurs de dizaines des mamans brésiliennes, avait lié de mauvaises rumeurs sur le niveau de sécurité dans le pays. Chose qui a mal influencé l’avancement des préparatifs pour la prochaine coupe mondiale du football qui aura lieu en 2014 au Brésil. Cet incendie a mis en doute le niveau de sécurité au Brésil de sorte que les participants sont découragés à visiter ce pays lors de la coupe.

Malgré tous les doutes, le Brésil poursuit ses préparatifs pour la Coupe du Monde

En réponse à ces doutes, Luis Fernandes,
représentant du gouvernement brésilien en tant que membre du Comité
d’Organisation Local du mondial 2014, souligne au secrétaire général de
la FIFA, Jérôme Valcke, que ces doutes ne sont pas justifiés puisque
l’incendie malgré son importance n’a aucune relation avec les
préparatifs de la coupe du monde. Il précise que ce genre d’incident est
très habituel et que pas mal de pays partout dans le monde, tels que la
France, les Etat-Unis, le Japon, la Chine et la Russie ont connu des
tragédies similaires mais aucun d’eux n’a été jugé incapable de préparer
une coupe mondiale du football. En plus de cette explication, Luis
Fernandes a essayé de donner une idée claire sur les critères, les plus
avancés au monde, selon lesquels tous les stades, au Brésil, étaient
construits.  

Suite à cette série d’explications qui mette en
avant les efforts et capacités boréliennes qui cherchent à faire réussir
la coupe mondiale du 2014 et la coupe des Confédération qui déroulera
du 15 au 30 juin, le Comité International Olympique (CIO) et la
Fédération Internationale de Football ont été rassuré que le Brésil est
capable de préparer cette coupe dans des bonnes conditions de sécurité.

A
ce propos, certains experts brésiliens pensent que veiller sur la
sécurité des personnes qui visiteront les stades n’est pas largement
suffisant et que les autorités brésiliennes doivent garantir, en-dehors
des stades, la sécurité des gens qui vont fréquenter des lieux publics.
Telles recommandations ont été pris en considération par la présidente
Dilma Rousseff qui a donné l’ordre aux différentes municipalités de
lancer une série de contrôles continus auprès de toutes les
discothèques, spécialement ceux qui sont tout près des stades, afin de
pouvoir garantir à tous les participants un bon climat de sécurité. En
plus de ces mesures de sécurité, le gouvernement a décidé d’accélérer
les travaux de construction du reste des stades afin que tout soit dans
le bon ordre d’ici le jour de l’ouverture de la coupe pour pouvoir
prouver à ceux qui ont mis la capacité du Brésil à organiser une coupe
mondiale bien réussite, sur tous les niveaux, que le Brésil sera pour
toujours à la hauteur de ses engagements et que c’est un pays qui sait
vraiment gérer toutes sortes de difficultés.

Tous réunis, main
dans la main, les brésiliens assurent au responsable de la FIFA que les
tous les stades seront à l’heur en bonne état et que la Coupe du Monde
2014 et la coupe des Confédérations de la mi-juin seront bien
organisées.

Category: Actualité Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *