Mexique : interdiction levée sur la culture du maïs OGM

 

Mexique | Actualité Mexique | |

Sous le mandat de l’ancien président Felipe Calderon (2006-2012), la semence de maïs transgénique a été accordée à Monsanto et à d’autres groupes en 2009. Quatre ans plus tard, en 2013, des associations qui y sont farouchement contre ont obtenu gain de cause et le maïs OGM a depuis disparu du sol mexicain. Cela ne durera toutefois peut-être pas puisque l’interdiction a été levée le 19 août dernier. Une bonne nouvelle pour les groupes, mais une mauvaise pour les chefs cuisiniers.

Le Mexique : principal producteur de maïs au monde

Le Mexique est depuis toujours connu comme l’un des leaders de la production de maïs au monde. Après l’interdiction du maïs OGM, la réputation de son maïs n’a fait que croître donc la levée de l’interdiction pourrait changer la donne. Les chefs cuisiniers Mexicains ont d’ailleurs protesté face à cette décision tombée le 19 août dernier.

Epi de mais

Une vive protestation de la part des chefs cuisiniers

Depuis qu’un juge a levé l’interdiction, les chefs cuisiniers ont manifesté leur mécontentement jusqu’à siéger auprès du président Enrique Peña Nieto. Pour eux, la relance du maïs OGM porterait atteinte à la diversité des maïs locaux mexicains et pourrait même signifier leur déclin sans compter les risques que le maïs génétiquement modifié pourrait engendrer sur notre santé.

Une décision s’impose

Le gouvernement ne s’étant pas encore prononcé, les chefs cuisiniers, réunis dans le Collectif mexicain de cuisine, exigent à ce que le gouvernement fédéral prenne une position claire et nette face au maïs OGM. Les cuisiniers ne sont pas seuls dans cette lutte puisqu’ils sont soutenus par la Greenpeace ainsi que d’autres associations statuant contre cette décision.

Halte à la culture transgénique

Dans leur communiqué, ils n’ont pas oublié d’attirer l’attention sur les cultures transgéniques devenues trop nombreuses en Amérique Latine. Ils citent à titre d’exemple l’Argentine où 56 % du soja cultivé sont transgéniques. Ils tiennent pourtant à rappeler que ce type de culture présente des risques et pour la santé et pour l’environnement.

Tags: ,

Category: Mexique, Actualité Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *