Sacaba : la touche d’authenticité dans la plaine de Cochabamba

Publié le: 19-05-2015

Voyage en Bolivie | Bolivie |

(Mis à jour le: 27/07/2019)
Sacaba : la touche d’authenticité dans la plaine de Cochabamba
3.8 (75%) 4 vote[s]

Sacaba

Après un séjour des plus rythmés à Cochabamba, j’aspirais à un peu de tranquillité et de calme. Je décide alors de suivre l’ami Bolivien qui m’héberge jusqu’à sa ville natale, Sacaba. Il m’avait bien prévenu que les activités à y faire sont assez limitées, mais je ne demandais pas mieux. Nous mettons donc le cap en prenant à l’est de Cochabamba et alors même que je me préparais à un long voyage, nous sommes arrivés en environ une heure, Sacaba se situant à 13 km de Cochabamba.

Présentation de la ville

Trônant à environ 2 719 m d’altitude, Sacaba est la deuxième ville du département de Cochabamba et est le chef-lieu de la province de Chapare. Malgré ces titres, elle reste une grande inconnue auprès des touristes surtout ceux qui cherchent à profiter pleinement de leur séjour en Bolivie pour s’amuser. Seuls les amateurs d’aventures, de grands espaces et de tranquillité comme moi la connaissent.

Bolivie Sacaba

La ville a été fondée en juin 1761, mais depuis, son histoire reste un mystère. De son passé, on sait juste qu’en 2002, elle a été la scène d’émeutes contre l’éradication de la culture de coca. Ces manifestations ont entraîné l’éviction d’Evo Morales, actuel Président du pays, de son siège de député au Congrès. Il faut effectivement souligner que le politicien est à la tête de ce mouvement mené par les cultivateurs de coca qui voulaient pouvoir continuer à exercer cette activité. Ces évènements ont engendré la mort de nombreuses personnes.

Sacaba d’aujourd’hui

En quelques années, la population de Sacaba a grandement multiplié, passant de 5 554 en 1976 à 36 905 en 1992 puis à 92 581 en 2001 pour s’élever à 127 700 en 2006. Dû à ce boom démographique, la ville s’est élargie et a fini par couvrir les 13 kilomètres qui la séparent de Cochabamba. De nos jours, de nombreux habitants de Sacaba, appelés les Sacabeño(a)s se rendent tous les jours à Cochabamba pour travailler.

Ville bolivienne encore méconnue des touristes, Sacaba vaut néanmoins le détour surtout si vous appréciez le calme des petites villes. Elle est aussi la destination idéale pour découvrir les valeurs et les traditions de la Bolivie.

Séjourner à Sacaba : la meilleure période

Sacaba Bolivie

Du fait de sa promiscuité avec la ville de Cochabamba, il est très bien possible de déposer ses valises à Sacaba et ainsi, profiter de ce séjour pour découvrir le contraste frappant entre ces deux villes. Vous ferez la liaison entre les deux en quelques minutes et tout au long du chemin, vous aurez l’occasion de basculer de l’univers urbain de Cochabamba vers le paisible univers de Sacaba. Un changement de décor qui se fait en douceur, mais qui est très palpable lorsqu’on s’y trouve pour de vrai.

A Sacaba, les vastes espaces verts ravissent le regard et la convivialité des habitants fait chaud au cœur. Pour y passer un séjour inoubliable, pensez à programmer votre passage entre octobre à mars. Certes, les précipitations sont plus importantes au cours de cette période surtout en décembre et janvier, mais la majorité des touristes préfèrent cette atmosphère humide à la saison sèche de l’hiver qui va d’avril à septembre. Soulignons que le mois de septembre est le mois le plus sec à Sacaba.

En ce qui concerne les températures, il n’y a pas de changements majeurs puisque la moyenne annuelle tourne autour de 17°C.

Découvrez la Bolivie de A à Z

 

Tags:

Category: Voyage en Bolivie, Bolivie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *